• POLYPE UTÉRIN REMÈDE NATUREL

    Les polypes utérins sont bénignes, se forme sur la surface de l'endomètre, et sont situé à l'intérieur de la cavité utérine. Ils peuvent être simples et multiples. Dans certains cas, à des polypes col décalé. Néoplasme a un corps et la jambe, qui est fixée par l'intermédiaire de l'endomètre. De nombreuses observations médicales suggèrent que les polypes sont plus souvent au bas de l'utérus ou de ses murs.

    Les causes de cette maladie peuvent être différents, et les tumeurs apparaissent dans les jeunes filles et les femmes âgées. Si le médecin a mis un tel diagnostic - ne désespérez pas. Il existe des moyens. Vous pouvez toujours traiter les polypes utérin avec les remèdes populaires. Les deux méthodes sont efficaces pour tuer les polypes et de prévenir de nouveaux. Une femme peut choisir l'option de traitement la plus appropriée pour elle, en fonction des caractéristiques de son corps.

    Découvrez le meilleur traitement naturel à base de plante pour soigner définitivement les polypes utérin. Cliquer sur l'image ci-dessous

    polype utérin traitement naturel

    Signes et symptômes de polypes utérins

    Les symptômes prononcés de polypes utérins sont peu, leurs présence sont facilement confondus avec les symptômes d'autres maladies. Le principal symptôme qui devraient alerter une femme est la pertes vaginales abondantes.

    Au cours du développement précoce de la maladie, il peut se produire des saignements utérins et l'échec du cycle menstruel. Un polype a tendance à augmenter. Ce procédé conduit à des contractions involontaires de l'utérus, du col par lequel il est détendu et poussé dans le vagin néoplasme. Les femmes peuvent donc ressentir de la douleur et des crampes, des pertes vaginales sont observées que ichor.

    Cette maladie asymptomatique contribue au fait que les patients dans les premières phases ne prennent pas beaucoup d'attention aux signaux mineures du corps, résultant du recours à l'assistance médicale trop tard.

    Les polypes sont particulièrement dangereux pour les femmes enceintes. Dans de tels cas, le traitement est uniquement possible avec l'utilisation de l'homéopathie et la médecine traditionnelle.

    Pour se débarrasser des polypes, utiliser certains remèdes populaires qu'après une analyse histologique, qui aidera à déterminer la nature exacte du polype. Ces tumeurs sont glandulaire, fibrioznymi glandulaire, fibrioznymi et adénomateuse. Les polypes adénomateux sont les plus dangereux, car ils sont les principaux changements irréversibles au niveau cellulaire. Ces tumeurs sont les signes d'un état précancéreux de la muqueuse de l'utérus.

    Celandine pour le traitement des polypes utérins

    Celandine

    Aussi des remèdes folkloriques sont souvent utilisés comme prophylaxie avant ou après traitement de la toxicomanie. Mais indépendamment de la méthode de folk, les femmes ont besoin pour être sûr de consulter un médecin.

    Le plus souvent, pour se débarrasser des polypes dans l'utérus, utilisé chélidoine. Il est reconnu comme le moyen le plus efficace et populaire. Il est nécessaire de prendre et utiliser pour les douches vaginales.

    Pour préparer la perfusion de la guérison;  recueillir les choux chélidoine frais et remplir leur bocal en verre, puis versez l'eau bouillante. En outre, la banque devrait fermer le couvercle, envelopper d'une couverture ou une serviette et laisser infuser de cette manière pendant 12 heures.

    La perfusion doit être pris trois fois par jour. La dose initiale devrait être augmentée progressivement de 100 ml à la fois. De cette façon, le traitement des polypes utérins devrait être effectuée pendant deux semaines après ce qui nécessite une pause - trois semaines. De plus, le cours doit être répété.

    Herbes et baies extraits pour faire face à des polypes

    Herbes et baies

    Extraits utiles et efficaces qui sont en mesure de surmonter la maladie, généralement préparés à partir de cynorhodons, baies, les canneberges, l'ortie. Ce type de traitement est considérée comme une des plus bénigne, que offre la médecine traditionnelle.

    Pour préparer l'infusion de la nécessité curatif:

    • canneberges 
    • orties hachées 
    • hanches 

    Tous les ingrédients doivent être mélangés ensemble et le mélange est versez un verre d'eau chaude. Tremper la perfusion dans un récipient;  fermé pendant 4 heures. Des moyens devraient être pris deux fois par jour pour 250 ml.

    Tout aussi efficace est comptabilisée sur la base de teinture de moustaches d'or. Pour faire ce remède populaire, vous devez:

    • 50 joints de moustache d'or;
    • 500 ml de vodka.

    L'usine devrait être écrasé et versez la vodka, puis laisser infuser pendant 10 jours. La perfusion doit être pris deux fois par jour sous forme diluée: un tiers de tasse d'eau ajouter 20 gouttes de liquide médicamenteux. L'utilisation de ces médicaments est nécessaire avant les repas. Le traitement doit être effectué pendant un mois, puis faire une pause pendant 10 jours. Attendez-vous à une récupération complète des polypes utérins est possible qu'après cinq traitements.
     

    Graines de citrouille et de l'ail comme un remède pour les polypes

    Graines de citrouille et de l ail

    L'ail depuis les temps anciens, est considéré comme un excellent remède pour une variété de maladies. Parmis lesquelle se trouve les polypes utérins. Il comprend aussi cette plante médicinale. Sur cette base, il est possible de faire leur propre tige médicale.

    Cela nécessitera une grande gousse d'ail écrasée et soigneusement enveloppé toute la masse résultant en une gaze à deux couches, puis étroitement bandage. Le compresse doit être prudent dans la nuit pour entrer aussi profondément que possible dans le vagin et tirez-le dans la matinée. Pour remédier à une telle manipulation des polypes, cela doit etre répété pendant un mois tous les soirs.

    Pour la réception intérieure, il est possible de préparer un autre médecine populaire utiles sur la base de graines de citrouille.

    • 7 morceaux durs jaunes d'œufs;
    • graines de citrouille fraîches;
    • 2 tasses d'huile végétale.

    Les graines doivent être bien mouture et ajoutez les jaunes soigneusement purée. Ensuite, le mélange résultant doit être mélangé avec de l'huile végétale, éventuellement pour former une pâte homogène. Ceci est suivi par une masse placée pendant 30 minutes dans un bain d'eau. Lorsque les moyens prêts à refroidir, il est nécessaire de prendre une cuillère à café de jeûne pendant cinq jours, puis prendre une pause pour la même période de temps. Le taux de répétition nécessaire pour achever la récupération. Le mélange doit être réfrigéré, tassé.

    Les douches vaginales utilisant décoction à base de plantes

     les remèdes populaires sont les douches de traitement très populaire. Pour lutter contre cette façon de polypes utérins est utilisé assez souvent. Typiquement, les douches vaginales devrait être utilisé si la femme sur le fond de la maladie sont observés eau de Javel vaginale.

    Pour préparer la solution pour l'irrigation, il faudra:

    • achillée mille-feuille 
    • feuilles de romarin 
    • feuilles de sauge 
    • écorce de chêne 

    Tous les ingrédients doivent être broyé et mélangé dans un récipient d'émail, puis versez 2, 5 l d'eau bouillante. Ensuite, le mélange doit être mis sur le feu et porter à ébullition. Faire bouillir le bouillon et laisser mijoter pendant une demi-heure devrait être. Quand il est prêt, il est nécessaire de le refroidir à la température ambiante. Ensuite, vous devez vider la perfusion en utilisant une étamine ou passoire fine.

    Solution tiède est utilisée pour les douches vaginales deux fois par jour tous les jours pour se débarrasser de la maladie.

    Tisanes médicinales basées sur l'ortie et la renouée

    Cuire un autre décoction pour les douches vaginales peuvent utiliser ces herbes:

    • ortie
    • renouée herbe
    • pharmacie camomille - 1 cuillère à soupe. l ..

    Herbes besoin de broyer et mélanger. Le mélange obtenu doit être mis dans une casserole d'émail et versez l'eau bouillante 1 litre. Faire bouillir le bouillon suivi pendant 5 minutes à feu moyen et puis laisser refroidir à température ambiante.

    Bouillon tendues Prêt à utiliser pour les douches vaginales. Le traitement soit efficace, il est souhaitable d'effectuer la procédure au moins deux fois par jour pendant 2 semaines.

  • Remèdes naturels pour les règles abondantes

    Les saignements menstruels abondants, médicalement connus sous le nom de ménorragies, se caractérisent par des règles anormalement abondantes ou prolongées.

    Certains des symptômes et des signes les plus communs comprennent le saignement menstruel qui dure plus de 7 jours, la nécessité de changer votre serviette hygiénique ou tampon toutes les 2 à 3 heures à plusieurs reprises, le flux menstruel avec de gros caillots de sang, des crampes sévères et continues dans le bas de l’abdomen, la fatigue, de l’essoufflement, des nausées, des maux de tête, des sautes d’humeur et de l’extrême faiblesse.

    Il y a beaucoup de causes possibles de saignements menstruels abondants, y compris un déséquilibre hormonal dans le corps, des fibromes ou des tumeurs non cancéreuses de l’utérus, des polypes utérins, une fausse couche ou une grossesse extra-utérine, l’utilisation d’anticoagulants et un effet secondaire de l’utilisation d’un dispositif intra-utérin pour le contrôle des naissances. Cependant, nous disposons d'un traitement naturel à base de plante pour soigner définitivement les règles abondantes. Cliquer sur l'image ci-dessous pour découvrir ce traitement naturel

    règles abondantes traitement naturel

    La compresse froide

    Si vous éprouvez des saignements menstruels abondants, essayez d’utiliser une compresse froide. La température froide provoque une vasoconstriction, ce qui signifie la constriction des vaisseaux sanguins. Cela permettra de réduire le flux de sang ainsi que des douleurs dans le bas ventre.
    – Mettez quelques glaçons dans une serviette mince .
    – Placez-la sur votre abdomen pendant 15 à 20 minutes.
    – Allongez-vous pendant un certain temps et essayez de vous détendre.
    Si nécessaire, répétez le remède toutes les 4 heures aussi longtemps que les symptômes persistent.

    La mélasse

    La mélasse est un autre remède efficace pour contrôler les saignements abondants. Riche en fer, elle aide à la production de globules rouges et peut aider à réguler la quantité de sang perdu pendant la menstruation. En outre, elle contribue à réduire les caillots de sang et apaise les muscles des parois de l’utérus pour réduire la douleur.
    – Ajoutez 1 à 2 cuillères à café de mélasse à une tasse d’eau tiède ou de lait. Buvez une fois par jour.
    – Une autre option est d’ajouter ½ cuillère à soupe de mélasse à un verre de thé à la citronnelle. Buvez une fois le matin et une fois le soir avant d’aller au lit.

    Le vinaigre de cidre

    Vous pouvez également essayer le vinaigre de cidre pour surmonter le problème des règles abondantes. Il fonctionne comme un tonique pour éliminer les toxines de votre corps et pour maintenir l’équilibre hormonal. Il peut même être utile dans le traitement des symptômes comme les crampes, les maux de tête, l’irritabilité et la fatigue.
    – Mélangez 1 à 2 cuillères à café de vinaigre de cidre de pomme dans un verre d’eau.
    – Buvez cette solution 3 fois par jour pendant le cycle menstruel pour de meilleurs résultats.

    Les feuilles de framboisier

    Les feuilles de framboisier sont bénéfiques pour les femmes souffrant de flux menstruel lourd. Elles contiennent des tanins qui aident à renforcer les muscles utérins. En outre, elles permettent de réduire la douleur abdominale.
    – Ajoutez 1 cuillère à soupe de feuilles séchées de framboise rouge pour une tasse d’eau chaude.
    – Couvrez et laissez infuser pendant 10 minutes environ.
    – Filtrez et buvez ce thé jusqu’à 3 fois par jour.
    – Commencez à boire ce thé une semaine avant votre cycle et tout au long de votre période.

    Le poivre de Cayenne

    Pour obtenir le soulagement de flux menstruel excessif, vous pouvez aussi essayer le poivre de Cayenne. Il peut aider à équilibrer le flux sanguin dans le corps. En outre, il aide à maintenir l’équilibre hormonal et à soulager les symptômes de saignements abondants.
    – Ajouter ½ cuillère à café de poudre de Cayenne à un verre d’eau tiède.
    – Ajoutez un peu de miel.
    – Buvez en 2 ou 3 fois par jour pendant votre cycle.
    – Vous pouvez également prendre des suppléments de Cayenne une fois par jour, mais seulement après avoir consulté votre médecin.

    Les graines de coriandre

    Selon l’Ayurveda, les graines de coriandre peuvent aider à arrêter les cycles menstruels lourds. Il peut aider à améliorer le fonctionnement de l’utérus et de l’équilibre des hormones féminines dans le corps.
    – Ajoutez 1 cuillère à café de graines de coriandre à 2 tasses d’eau.
    – Faites bouillir jusqu’à ce que la quantité réduise de moitié.
    – Filtrez, puis ajoutez un peu de miel.
    – Buvez pendant qu’il est encore chaud, 2 ou 3 fois par jour pendant votre cycle mensuel.

    La cannelle

    La cannelle est efficace dans la réduction des saignements menstruels abondants associée à l’endométriose, aux fibromes utérins et à l’adénomyose. Cette épice réduit le saignement en stimulant la circulation sanguine loin de l’utérus. En outre, ses propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques aident à soulager les crampes.
    – Ajoutez 1 cuillère à café de cannelle en poudre dans une tasse d’eau chaude. Laissez mijoter pendant quelques minutes. Ajoutez le miel et boire 2 fois par jour.
    – Sinon, prenez 3 gouttes de teinture d’écorce de cannelle 2 fois par jour.

    La consoude

    Selon les herboristes, la consoude est également un bon remède pour contrôler les saignements abondants. Cette herbe aide à la constriction des vaisseaux sanguins, ce qui réduit les saignements abondants.
    – Mettez 2 cuillères à café de feuilles de consoude dans une tasse d’eau chaude.
    – Couvrez et laissez infuser pendant 20 minutes.
    – Filtrez et buvez une fois par jour au cours des saignements abondants.

    Le fer

    Le fer est un minéral important pour les femmes aux prises avec des périodes menstruelles abondantes car il peut aider à prévenir l’anémie ferriprive.
    – Mangez des aliments riches en fer comme les légumes vert foncé, les légumineuses, les graines de citrouille, les jaunes d’œufs, le foie, la viande rouge, les raisins secs, les pruneaux et les céréales enrichies en fer.
    – Vous pouvez également prendre un supplément de fer après avoir consulté les experts de notre Centre de Phytothérapie.

    Le magnésium

    Le magnésium est un minéral essentiel pour équilibrer les hormones femelles, comme les œstrogènes et la progestérone. En outre, la menstruation abondante peut être causée par une carence en magnésium dans le corps. Par conséquent, manger des aliments riches en magnésium aidera à contrôler le saignement abondant pendant la menstruation.
    – Mangez des aliments riches en magnésium comme l’avoine, les noix et les graines, l’avocat, le chocolat noir, la citrouille, la courge et la pastèque.

    Conseils supplémentaires

    – Boire quelques tasses de camomille, sauge ou de thé vert par jour.
    – Massez votre bas du dos avec la noix de coco ou de l’huile d’olive chaude pour soulager la douleur.
    – Ajoutez des suppléments à votre régime alimentaire, tels que le zinc, le calcium et les vitamines B6, C et K. Avant de prendre tout supplément, consultez votre médecin.

  • TRAITEMENT NATUREL DU VIH SIDA

    le VIH est un virus qui cherche à se reproduire (se multiplier) dans le corps. Pour y arriver, il se sert des cellules du système immunitaire appelées cellules CD4. Le rôle des cellules CD4 consiste à coordonner le système immunitaire. Voici 10 plantes antivirales pour augmenter le taux de CD4 dans le corps.

    En utilisant les cellules CD4, le VIH diminue le nombre de CD4 et cause ainsi un affaiblissement du système immunitaire. Pour assurer le bon fonctionnement de ce système, il importe de maintenir le taux du CD4 élevé. Face à cela, le centre MES PLANTES mèttent à votre disposition un trairement naturel à base de plante que vous allez utilisé. Cliquer sur l'image ci-dessous pour découvrir ce traitement naturel. 

    Traitement vih sida 1

    Le clou de girofle

    Le clou de girofle

    D’origine indonésienne, le girofle est un arbre issu de la famille des Myrtaceae. En effet, il est reconnu notamment pour nombreuses vertus médicinales. Il produit une action antibactérienne, anti-inflammatoire et antiseptique. Les effets anesthésiants du clou de girofle se font remarquer en cas de douleurs dentaires et des douleurs musculaires.

    Le clou de girofle montre une certaine efficacité contre les problèmes digestifs, le ballonnement du ventre, le manque d’appétit, la diarrhée, les nausées et les vomissements. Il comporte des composés qui lui confèrent des potentiels nécessaires pour guérir plusieurs maladies. Il agit aussi contre les bactéries, les microbes et les virus.

    En parlant des virus, le clou de girofle est composé de l’eugénol qui constitue son principal actif de base. À ce titre, l’eugénol permet de nettoyer les bactéries et virus présents dans les voies génito-urinaires. Il agit aussi sur le système immunitaire, permettant ainsi d’augmenter le taux du CD4.

    La racine de Neem

    La racine de Neem

    La plante de neem est officiellement déclarée « arbre du 21e siècle » par les Nations Unies. Elle est sans doute très efficace pour éliminer les toxines qui encombrent le sang et engendrent des problèmes cutanés. Sa racine est tout aussi très importante et très utilisée dans la pharmacopée. Son potentiel antiseptique élimine la plupart des bactéries, des fongus et des parasites.

    En général, la racine de neem est utilisée en application externe et interne en cas de champignons ou d’infections bactériennes cutanées. Grâce à son effet rafraîchissant, antibactérien et antiviral, cette racine sert efficacement dans les formules pour soigner la fièvre, le paludisme, la tuberculose, les grippes et les rhumes.

    La racine de Néré

    Soulignons que le néré est une plante aux vertus inestimables. Il permet de traiter un nombre indéterminé de maladies. D’ailleurs, de nombreux médecins prescrivent à leurs patients des traitements à base de cette plante. Il se développe dans presque toutes les savanes africaines.

    Le néré est très bien connu surtout pour ses nombreuses propriétés anti-blennorragiques, antinévralgiques, diurétiques, fébrifuges, toniques, vermifuges et antiseptiques. Ses écorces et notamment ses racines servent à soigner la stérilité, les maladies vénériennes, la bronchite, l’hépatite et la lèpre.

    Par ailleurs, l’infusion des racines de néré est très efficace pour assurer le bon fonctionnement du système immunitaire. Il pourrait ainsi permettre d’augmenter le taux du CD4 dans le corps humain.

    Le Jatropha curcas

    Le Jatropha curcas

    Connu sous le nom de plante miracle, le Jatropha curcas est la plante antirétrovirale par excellence. À ce titre, il est très utilisé dans la phytothérapie pour soulager les personnes vivant avec le VIH SIDA. Dans un premier temps, le jatropha aide efficacement le système immunitaire à combattre le VIH. Dans un second temps, il permet à ce système de combattre les différentes infections opportunistes du VIH.

    Pour avoir plus d’informations sur cette plante miracle antirétrovirale, nous vous invitons à consulter nos contenus ci-après :

    Le centre de phytothérapie dispose également d’un traitement amélioré et prêt à l’emploi que vous pouvez commander directement via la boutique en ligne (www.mesplantes.net) . Ce traitement est préparé à base de la plante de Jatropha rouge et permet de guérir avec efficacité le SIDA.

    L’échinacée

    L’échinacée

    L’échinacée est une fleur qui pousse plus souvent en Amérique du Nord. Depuis sa découverte, elle est utilisée comme remède naturel notamment par les Indiens des Grandes Plaines. Ses fleurs, ses tiges ainsi que ses racines entrent dans la préparation de nombreux remèdes naturels.

    L’échinacée regorge de nombreux bienfaits sur la santé humaine. Elle permet de réduire les risques de cancer, de stimuler le système immunitaire et de soulager diverses douleurs. De par ses vertus, cette fleur permet de traiter les problèmes de peau. Au nombre de ces problèmes, nous pouvons noter :

    • L’eczéma ;
    • L’inflammation de la peau ;
    • Le psoriasis ;
    • Les infections cutanées ;
    • Les piqûres d’insectes et d’arthropodes, etc.

    L’échinacée est aussi connue pour aider à soulager les troubles de la circulation sanguine et l’herpès génital. Son utilisation régulière agit efficacement sur le système immunitaire et favorise ainsi l’augmentation du taux des lymphocytes CD4.

    L’arbre à thé

    L’arbre à thé

    Tout comme le clou de girofle, l’arbre à thé est une plante appartenant à la famille des Myrtacées. Ses effets antiviraux justifient son utilisation répétée dans le traitement des IST.

    L’huile essentielle obtenue à partir de l’arbre à thé constitue principalement une huile anti-infectieuse à large spectre avec des effets à la fois sur les virus, les bactéries et les champignons. Elle est souvent utilisée pour favoriser la stimulation du système immunitaire et le renforcement de l’immunité de l’homme.

    Cependant, l’arbre à thé possède des propriétés immunostimulantes qui permettent à l’organisme humain de lutter efficacement contre les virus. Bref, son emploi permet à l’organisme de détruire les virus, de désinfecter les cellules et de guérir l’organisme en général.

    Lannea acida

    Lannea acida

    C’est une plante essentiellement utilisée dans la pharmacopée Africaine. En effet, elle est reconnue pour ses propriétés antibactériennes et antibiotiques. Elle entre dans le traitement des infections urinaires et des infections sexuellement transmissibles.

    Lannea acida permet de détruire les cellules infectées par le VIH. Certains tradipraticiens prônent les effets de cette plante sur le système immunitaire. Elle aurait facilité l’augmentation du taux des lymphocytes CD4 dans le corps.

    Détarium microcarpum

    Détarium microparpum

    Tout comme lannea acida, le détarium microcarpum est très utilisé dans la pharmacopée Africaine. Elle est souvent employée dans toutes formes de traitements sanguins. Consommée par les personnes vivant avec le VIH, cette plante permet de renouveler le sang de façon continue. Il favorise aussi la création des globules blancs et des globules rouges.

    Comment fonctionne cette plante ? En réalité, au fur et à mesure que le VIH se propage sans le corps, il intègre assez rapidement l’ADN humain en contaminant ainsi les cellules lymphocytes. Sa propagation aboutit à la destruction des cellules du sang.

    Lorsque le patient consomme régulièrement le détarium microcarpum, cela garantit le renouvellement sans cesse des globules rouges et permet ainsi à l’organisme de disposer du sang dont il a besoin en permanence.  

    Le Voacanga Africana

    Le Voacanga Africana

    Le voacanga africana est une plante prescrite depuis des siècles surtout pour diminuer l’inflammation et soulager les troubles mentaux. Grâce à la molécule « voacamine » contenue dans cette plante, on note des effets neuro-protecteurs et anti-inflammatoires.

    Le voacanga africana se développe beaucoup plus en Afrique et peut atteindre six mètres de hauteur. Que ce soit l’écorce, les graines ou les feuilles, toutes les parties de cette plante constituent la base d’un grand nombre de remèdes naturels dans plusieurs pays d’Afrique.

    Cette plante est souvent utilisée pour traiter l’hypertension et les œdèmes. De nombreux phytothérapeutes ou guérisseurs traditionnels l’apprécient pour ses vertus calmantes et aphrodisiaques.  

    Le carica papaya (graines de papayer)

    Les graines de papayer

    Originaire d’Amérique et d’Afrique de l’Ouest, le carica est une espèce végétale appartenant à la famille des caricacées. Les graines de papayer sont des vermifuges puissants et possèdent des effets antibiotiques.

    Elles sont très utilisées pour combattre les maladies opportunistes associées au VIH SIDA. Comme maladies opportunistes pouvant être guéries grâce à ces graines, nous avons la diarrhée, la constipation et toutes formes de problèmes digestifs.

    La consommation régulière des graines de papayer permet efficacement de calmer les premiers symptômes du VIH liés au tube digestif. Elles facilitent la digestion et évitent la diarrhée aux personnes vivant avec le VIH SIDA.

  • TRAITEMENT NATUREL DES CHLAMYDIA

    De toutes les infections sexuellement transmissibles, l'infection à Chlamydia trachomatis est aujourd’hui la plus fréquente chez les jeunes. En effet, elle affecterait désormais environ 10% des femmes (contre 4% il y a dix ans) et 5% des hommes... sans que les unes ou les autres le sachent la plupart du temps. Là où la médecine officielle n'a à proposer que les antibiotiques, la médecine alternative, a plusieurs propositions de traitements naturels du chlamydia (cliquez ici pour y accéder directement). ou Cliquez sur l'image ci-dessous pour découvrir ce traitement naturel

    Remede naturel contre le chlamydia

    La contamination se fait généralement dès le début de la vie sexuelle, raison pour laquelle l'infection touche particulièrement les 18 à 25 ans (surtout les jeunes femmes). Ainsi, près d’une femme atteinte sur deux est infectée dès son premier rapport sexuel ! Certains facteurs étant susceptibles de favoriser cette contamination, comme une contraception mal dosée ou une mycose génitale négligée ou mal traitée.

    La bactérie en cause, Chlamydia trachomatis, n'est pas vraiment une bactérie. Il s'agirait plutôt d'un parasite à mi-chemin entre le comportement d'un virus et d'une bactérie. Chlamydia se développe essentiellement au niveau de la muqueuse de l’urètre dans les deux sexes et du col de l’utérus chez la femme.

    En général, l’infection est sournoise car elle ne génère que très peu de symptômes gênants. Toutefois, elle peut être suspectée :

    • chez l’homme, à l’occasion de brûlures à la miction ou d’un petit écoulement en dehors de celle-ci. Mais les signes peuvent se réduire à de simples picotements !
    • chez la femme, à l’occasion d’une infection urinaire, ou d’une mycose vaginale, surtout si les symptômes persistent malgré un traitement apparemment adapté. Ou encore lors d’une consultation pour douleurs pendant l’acte sexuel.

    Chlamydia: on s'en aperçoit souvent trop tard

    Les Chlamydiae n'endommagent pas directement les tissus, mais provoquent une réaction inflammatoire qui jugule l'infection aussi longtemps que les bactéries subsistent dans l'organisme. Cette composante inflammatoire de la réaction immunitaire n'est pas toujours spectaculaire, mais si elle perdure, il peut y avoir des dommages à long terme. Toute chlamydiose urogénitale augmente par exemple le risque d’occlusion des trompes utérines de 20% et celui de grossesse extra-utérine de 10%.

    L’infection ne se révèle bien souvent que par une de ses complications qui sont multiples. Il peut s’agir :

    • d'une épididymite (infection du petit organe cylindrique situé derrière chaque testicule);
    • d’une prostatite chez l’homme;
    • d’une endométrite (infection du corps utérin);
    • d’une salpingite (infection des trompes de Fallope) chez la femme : la fièvre est alors souvent supérieure à 38°C et les douleurs intenses;
    • d'une rectite (inflammation du rectum);
    • d'une maladie de Nicolas-Favre (ulcération de la région génitale, disparaissant spontanément et suivie par une atteinte inflammatoire et douloureuse des ganglions lymphatiques inguinaux du côté où siégeait le chancre) dans les deux sexes.

    Les complications peuvent concerner un autre lieu que la sphère urogénitale :

    • angine,
    • trachome (kérato-conjonctivite susceptible d’entraîner la cécité, mais rares sous nos climats)

    Enfin, des syndromes complexes peuvent apparaître comme ceux de Fiessinger-Leroy-Reiter (caractérisé par la survenue simultanée d’une urétrite, d’une atteinte poly-articulaire et d’une conjonctivite, le plus souvent dans un cadre fébrile et affectant essentiellement les personnes appartenant au groupe cellulaire HLA B27) et de Fitz-Hugh-Curtis (inflammation fébrile des tissus au voisinage du foie, souvent à la suite d’une IVG).

    Le dépistage est donc essentiel. Il repose essentiellement sur la recherche de la bactérie au sein des cellules de la muqueuse urinaire. Du fait du caractère insidieux de l’infection, il est recommandé pour tout jeune adulte ayant une vie sexuelle de réaliser deux dépistages par an.

    Syndrome inflammatoire pelvien (SIP), attention aux premiers signes

    Les femmes se plaignent souvent de la combinaison de deux ou plusieurs signes parmi les suivants :

    • une douleur du bas-ventre évoluant depuis déjà quelques jours, dont la localisation n’est pas toujours facile à préciser;
    • des douleurs lors des nouveaux rapports;
    • des pertes vaginales différentes par leur aspect, leur abondance et leur odeur de la glaire;
    • parfois un saignement menstruel en dehors de la période prévue des règles;
    • des douleurs en urinant ou en allant à la selle;
    • de la fièvre, voire des frissons.

    L’intensité de chacun de ces signes est extrêmement variable d’une femme à l’autre, mais l’association de seulement deux d’entre eux doit immédiatement alerter car il peut s’agir d’un syndrome inflammatoire pelvien (SIP) dont la chlamydiose et la gonococcie sont les premières responsables. Toute suspicion de SIP doit amener à consulter rapidement, non seulement pour se débarrasser et guérir de l’infection, mais aussi pour éviter de propager celle-ci à son ou ses partenaires et préserver sa propre fertilité.

    Tous les partenaires dans les deux mois précédant l’apparition des premiers signes doivent être contactés et exhortés à consulter.

    La survenue d’un SIP n’est pas rare dans les trois semaines qui suivent la pose d’un stérilet. Le plus souvent, celle-ci est révélatrice d’une chlamydiose jusque-là silencieuse. Il est donc capital de consulter rapidement plutôt que de penser que ces symptômes ne sont en relation qu’avec la présence du corps étranger qu’est le dispositif intra-utérin.
    Pour toute femme qui a déjà eu une infection sexuellement transmissible, un seul des signes ci-dessus listés, même sur un mode mineur, doit amener à faire un dépistage de chlamydiose avant de se faire poser un stérilet.

    L’échec progressif des antibiotiques

    Le système immunitaire naturel est souvent peu efficace contre ce type d'infection. Les lymphocytes b ne parviennent pas à traquer les Chlamydiae, qui vivent à l'intérieur des cellules où les anticorps circulants ne les atteignent pas. Ainsi, l'organisme n'élimine jamais complètement la bactérie, et, d'autre part, l'immunité naturelle après une infection ne dure guère plus de six mois. Une infection, qui a apparemment disparu, peut donc se déclarer à nouveau des mois ou des années plus tard, et l'individu ne sera pas immunisé contre ces nouvelles agressions.

    Pendant longtemps, la médecine officielle est parvenue à contenir la progression de cette infection avec des antibiotiques (le plus souvent azithromycine et doxycycline), mais cette bactérie, comme la plupart de ses congénères, a su s'adapter à la réponse médicamenteuse. Les chiffres officiels estiment qu'il s'agit de 10 à 15% des Chlamydiae.

    Ainsi, il n'est pas rare de voir des infections à Chlamydia qui durent pendant des mois malgré les traitements antibiotiques.

    Les solutions naturelles

    Pour celles et ceux pour lesquels l'antibiothérapie a été inefficace, il faut évidemment penser à tous les antibiotiques naturels en soutien.

    Il faut également penser à la flore vaginale. Elle est composée en majeure partie de lactobacilles. Ces bactéries transforment le lactose en acide lactique pour acidifier l’environnement et empêcher ainsi la croissance de certaines bactéries nocives. Lorsque cette flore est insuffisante ou détruite, la vaginite s’installe avec son cortège de désagréments. Le remède est donc simple : il faut alors recoloniser la flore vaginale par les lactobacilles. Ce rééquilibrage de la flore vaginale peut être réaliser aux moyens d'ovules aux probiotiques (comme Symbiovag par exemple).

    Les antibiotiques naturels

    Je vous renvoie à nos autres articles sur les antibiotiques naturels. Dans le cas des chlamydiae, la prise d'extrait de pépin de pamplemousse ou d'argent colloïdal pourra consolider ou prendre le relais des traitements conventionnels. Certaines huiles essentielles ou plantes sont toutefois plus spécifiquement adaptées.

    Les huiles essentielles contre chlamydiae.

    Les huiles essentielles de myrte (Myrtus communis), de thym (Thymus vulgaris) et d’eucalyptus (Eucalyptus cryptonifera) ont fait la preuve de leur efficacité sur les chlamydiae. Elles peuvent être employées en ovules que l'on fera préparer par le pharmacien. Vous pouvez également employer ce remède plus spécifiquement destiné aux infections urinaires mais dont l'action englobe les infections à chlamydia. Ce remède à pour nom Cystactif ( il contient du Calluna vulgaris (bruyère) en teiture-mère, Uva ursi TM (busserole),  de l'huile essentielle de cajeput (Melaleuca cajeputi), de niaouli (Melaleuca quinquenervia), d'origan (Origanum compactum) et de santal (Santalum album).

    Les plantes

    • L'Usnée barbue (Usnea barbata). On peut faire appel à cette algue/mousse qui possède des pouvoirs antiseptiques et antiviraux. L'usnée semble efficace pour se débarrasser des chlamydiae, mais on n'en trouve que très difficilement (sous forme de granules homéopathiques ou de teinture-mère en pharmacie). Attention, ne vous risquez pas à identifier ce lichen vous-même pour en faire des tisanes car deux lichens qui se ressemblent beaucoup poussent souvent côte à côte. L'usnée est médicinale mais l'autre peut être toxique, donc il faut être certain de bien reconnaître l'espèce avant de l'utiliser pour ses propriétés.

     

    • En teinture mère, il faut en prendre des doses rapprochées et d'assez bonnes quantités (adulte moyen : 1,5 à 2 ml de teinture toutes les 2 heures). Si les symptômes ne disparaissent pas ou ne diminuent pas au bout de 12 à 24 heures après le début de la prise d'usnée, ou si la fièvre revient, cela signifie que l'usnée ne fonctionne pas et il ne sert à rien de continuer le traitement.

     

    • Toutes les plantes qui contiennent de la berbérine : Il y a 400 arbustes dans cette famille. Mais les extraits qui ont montré une action sur les chlamydiae sont principalement l'hydraste du Canada (Hydrastis canadensis), le mahonia à feuille de houx (Mahonia aquifolium) et l'épine-vinette (Berberis vulgaris).

     

    • L'hydraste du Canada (Hydrastis canadensis). Cette herbe contient, en plus de la berbérine, de l'hydrastine et plus de vingt autres alcaloïdes, dont on dit qu'ils ont un effet antibactérien synergique de la berbérine.

     

    • L'épine-vinette (Berberis vulgaris) peut s'acheter plus facilement sous nos climats sous forme de baies séchées. Cette plante (et surtout son fruit) est un des classiques de la médecine indienne et chinoise. Elle a été documentée pour la première fois en 1933 justement pour son action sur le trachome (infection oculaire bactérienne causée par Chlamydia trachomatis).

     

    • Le mahonia (Mahonia aquifolium). En 2004, une étude réalisée à l'université Comenius de Bratislava (Slovaquie) a confirmé l'effet antifongique et antibactérien de cette plante. La jatrorrhizine, un des composants de Mahonia aquifolium, semble être le principe actif le plus puissant.

    En accompagnement :

    • L'échinacée (Echinacea) tue une grande variété de pathogènes, notamment les virus, les bactéries et les infections à levures. Il renforce également les tissus et le système immunitaire en général.

     

    • Le palmier nain (Saw palmetto) est efficace dans le traitement des symptômes du tractus urinaire de la chlamydia qui survient fréquemment chez les hommes. Ses propriétés antiseptiques sont particulièrement efficaces dans la prise en charge des maladies des voies urinaires.

     

    • La gentiane. La médecine traditionnelle chinoise traite habituellement chlamydia avec une combinaison de deux ou trois herbes. La gentiane est incluse dans tous les remèdes à base de plantes pour le traitement de l'infection à chlamydia.

    Mieux connaître le chlamydia

    Le genre  Chlamydia comprend trois espèces : 
    psittaci, trachomatis et  pneumoniae. Ce sont des bactéries de petite taille, (0.2 micromètre) parasites cellulaires obligatoires, possédant ADN et ARN dont la paroi, mince, ressemble à celle des bactéries à Gram négatif.

    • Chlamydia trachomatis

    C’est un pathogène presqu'exclusif de l'homme. Quatre  sérotypes  (A,B,Ba,C)  sont  responsables  du  trachome,  infection  conjonctivale  sévissant  dans  les  pays  en  voie  de  développement.
    Huit  sérotypes  (D  à  K)  sont  en  cause  dans  des  "maladies  sexuellement  transmises"  (M.S.T.  fréquentes  et  souvent   asymptomatiques) :• L
    ocalisations basses,- urétrites non spécifiques et post gonococciques, épididymites chez l'homme ; 
    - cervicites et urétrites chez la femme.

    • Localisations hautes,
    - prostatite     
    - salpingite aiguë ou chronique, stérilité tubaire

    • Localisation extra-génitales
    - conjonctivites folliculaires. 
    - syndrome de Fiessenger-Leroy-Reiter associant conjonctivite, urétrite et atteinte articulaire. 
    - conjonctivite à inclusions, pneumonie, rhinite ou otite chez le nouveau-né, contaminé au moment de l'accouchement.

    • Chlamydia psittaci

    C. psittaci est répandu dans le monde animal (oiseaux, bovins
    et ovins). l'homme n'étant qu'un hôte occasionnel. 
    La  psittacose désigne  la  maladie  des  perroquets,  perruches  et serins ainsi que la maladie humaine ; le terme "ornithose"
    concerne les maladies des oiseaux sauvages ou de basse cour.
    La psittacose humaine donne lieu à une bronchopneumonie.

    • Chlamydia pneumoniae

    Le diagnostic peut se fonder sur l'isolement de la bactérie par culture sur oeuf embryonné plus délicate mais plus sûre que
    sur  cultures  cellulaires  sur  lesquelles  l'isolement n'est  parfois  pas  réussi. L'effet  cytopathogène se manifeste sous forme de petites inclusions rondes caractéristiques.
    Plus généralement, on a recours au diagnostic indirect par
    la mise en évidence d'anticorps sériques (immunofluorescence
    indirecte, ELISA).

  • LE TERMINALIA CHEBULA SOIGNE L'AMYLOSE TRANSTHYRETINE

    Qu'est-ce que l'amylose trasthyrétine?

    L'amylose transthyrétine est une maladie à évolution lente caractérisée par l'accumulation de dépôts anormaux d'une protéine appelée amyloïde (amylose) dans les organes et les tissus du corps. Ces dépôts de protéines se produisent le plus souvent dans le système nerveux périphérique, qui est composé de nerfs reliant le cerveau et la moelle épinière aux muscles et aux cellules sensorielles qui détectent des sensations telles que le toucher, la douleur, la chaleur et le son. Les dépôts de protéines dans ces nerfs entraînent une perte de sensation au niveau des extrémités (neuropathie périphérique). Le système nerveux autonome, qui contrôle les fonctions corporelles involontaires telles que la pression artérielle, la fréquence cardiaque et la digestion, peut également être affecté par l'amylose. Dans certains cas, le cerveau et la moelle épinière (système nerveux central) sont affectés. Les autres domaines de l'amylose comprennent le cœur, les reins, les yeux et le tractus gastro-intestinal.

    Si vous souffrez d'amylose transthyrétine et que vous souhaitez guérir de façcon naturelle, nos experts ont la solution pour vous.

    Remèdes naturels à base de plantes

    Notre traitement n'a pas pour but de traiter complètement la maladie mais plutôt d'en freiner la progression et de soulager les divers symptômes de la maladie. En effet le remède naturel que nous vous proposons est constitué de plantes aux propriétés anti inflammatoire. Elle permettra également de purifier votre sang et ses propriétés diurétique vous seront bénéfique si vous avez une affection aux reins, aux ganglions lymphatiques et à la rate. Pour les personnes souffrant d'affection au système nerveux et cardiovasculaire ces plantes permettront de rétablir le fonctionnement de ces différents systèmes. Notre traitement est un tout en un pour le traitement de l'amylose.

    Pour découvrir la solution naturelle pour traiter l'amylose, cliquez ici

    Amylose transthyretine

    Pour plus d'informations, veuillez contacter nos experts au:

    Tel/ Whatsapp : +33644663730      +22990431736

     

    Amylose transthyrétine et terminalia chebula: Que faut-il savoir?

    C'est une herbe couramment utilisée en Inde pour soulager la constipation. De nombreuses formulations à base de plantes destinées au traitement de la constipation contiennent Haritaki comme l'un des composants. Il agit très efficacement et légèrement sur l'estomac. Haritaki renforce le système digestif et améliore son fonctionnement. Il aide à éliminer les blocages de l'estomac.

    Comme antimicrobien

    L'extrait de feuille organique de terminalia arjuna peut inhiber la croissance de S. aureus, Proteus mirabilis, Acinetobacter et P. aeruginosa chez l'homme. De plus, l'extrait de peau présente une activité inhibitrice contre plusieurs bactéries . Terminalia bellirica présente également une activité antimicrobienne in vitro, y compris une activité contre S. aureus.

    Traiter le cancer

    Terminalia chebula sous forme de fruits séchés et terminalia arjuna dans l'extrait d'écorce ont été étudiés pour avoir une activité contre les lignées cellulaires cancéreuses humaines. En conséquence, une inhibition de la croissance se produit et l'effet cytotoxique est évident.

    Avantages spécifiques de Terminalia:

    Terminalia Arjuna présente plusieurs avantages tels que:

    • Contre les radicaux libres
    • Protège le cœur
    • Surmonter le cholestérol
    • Surmonter l'hypertension artérielle
    • Protège le foie et les reins
    • Guérit les blessures
    • Surmonter la diarrhée

    Terminalia Bellerica présente plusieurs avantages tels que:

    • Comme laxatif
    • Guérir la toux et le rhume
    • Améliorer la santé sexuelle
    • Empêche le vieillissement
    • Abaisse le cholestérol
    • Renforce le système immunitaire
    • Comme bain de bouche

    Terminalia Chebula présente plusieurs avantages tels que:

    • Améliorez la mémoire
    • Augmenter l'appétit
    • Aide à la digestion
    • Empêche la chute des cheveux
    • Débarrassez-vous de l'acné
    • Perdre du poids
    • Renforce les muscles et les articulations

    Effets secondaires de l'utilisation de Terminalia

    Terminalia arjuna est probablement sans danger s'il est pris pendant environ trois mois. Pour les autres espèces, les informations sur la sécurité de Terminalia bellerica et Terminalia chebula sont insuffisamment connues. Nous vous recommandons de consulter d'abord votre médecin avant de l'utiliser.

    Terminalia arjuna peut ne pas être sûr à utiliser pendant la grossesse et pour les femmes qui allaitent. La sécurité des deux autres espèces pendant la grossesse est inconnue.

    Terminalia peut ralentir la coagulation sanguine . Il peut augmenter le risque d'ecchymoses et de saignements chez les personnes atteintes de troubles de la coagulation . De plus, le terminalia peut également abaisser la glycémie . Les diabétiques doivent être prudents lors de son utilisation.

    Terminalia peut interférer avec le contrôle de la glycémie et augmenter le risque de saignement pendant la chirurgie. Il vous est conseillé d'arrêter de prendre le terminalia au moins 2 semaines avant votre chirurgie prévue.

    Pour plus d'informations, veuillez contacter nos experts au:

    Tel/ Whatsapp : +33644663730    +22990431736

  • LE CURCUMA SOIGNE L'AMYLOSE TRANSTHYRETINE

    Qu'est-ce que l'amylose?

    L’amyloïdose est une maladie caractérisée par le dépôt de protéine amyloïde, ce qui se traduit par une modification de sa séquence de déploiement, et le dépôt de fibrilles amyloïdes insolubles se produit principalement dans les espaces extracellulaires des tissus et des organes.

    Selon la nature biochimique de la protéine précurseur amyloïde, les fibrilles amyloïdes se déposent localement ou dans tout le corps. Ce dépôt peut ne représenter aucun danger clinique apparent ou être lié à de graves changements physiopathologiques.

    Il existe trois types d’amylose :

    • Amylose primaire : cette maladie serait associée à des modifications des plasmocytes, comme le myélome multiple.
    • Amylose secondaire : résulte d'autres maladies, comme la tuberculose, la polyarthrite rhumatoïde, la fièvre méditerranéenne familiale, entre autres.
    • Amylose héréditaire : affecte les nerfs et certains organes ; a été diagnostiquée chez des individus du Portugal, de Suède, du Japon et d'autres pays.

    Il peut exister une quatrième forme liée au vieillissement normal de l'individu, affectant notamment le cœur.

    Si vous souffrez d'amylose transthyrétine et que vous souhaitez guérir de façcon naturelle, nos experts ont la solution pour vous.

    Remèdes naturels à base de plantes

    Notre traitement n'a pas pour but de traiter complètement la maladie mais plutôt d'en freiner la progression et de soulager les divers symptômes de la maladie. En effet le remède naturel que nous vous proposons est constitué de plantes aux propriétés anti inflammatoire. Elle permettra également de purifier votre sang et ses propriétés diurétique vous seront bénéfique si vous avez une affection aux reins, aux ganglions lymphatiques et à la rate. Pour les personnes souffrant d'affection au système nerveux et cardiovasculaire ces plantes permettront de rétablir le fonctionnement de ces différents systèmes. Notre traitement est un tout en un pour le traitement de l'amylose.

    Pour découvrir la solution naturelle pour traiter l'amylose, cliquez ici

    Amylose transthyretine

    Pour plus d'informations, veuillez contacter nos experts au:

    Tel/ Whatsapp : +33644663730      +22990431736

     

    L'accumulation de grandes quantités d'amyloïde peut affecter le fonctionnement normal de plusieurs organes. Les symptômes dépendent de l'endroit où se produit l'accumulation. Dans l'amylose primaire, les principaux sites d'accumulation sont : le cœur, les poumons, la peau, la langue, la glande thyroïde, les intestins, le foie, les reins et les vaisseaux sanguins. Cette accumulation peut entraîner une insuffisance cardiaque, des battements cardiaques irréguliers, des difficultés respiratoires, une langue épaisse, une glande thyroïde sous-active, une réduction de l'absorption des nutriments, une insuffisance hépatique, une insuffisance rénale et des ecchymoses. Ou saignement plus facilement, en raison de ses effets sur le processus de coagulation ; il peut également y avoir une perturbation du système nerveux, entraînant une faiblesse et une sensibilité altérée. Le syndrome du canal carpien peut également apparaître.

    Dans l'amylose secondaire, l'amyloïde a tendance à se déposer dans la rate, le foie, les reins, les glandes surrénales et les ganglions lymphatiques. Habituellement, la rate et le foie augmentent de taille. D'autres organes et vaisseaux sanguins peuvent également être affectés, mais très rarement le cœur est affecté.

    Comme cette condition produit des problèmes différents, il est très difficile d'être diagnostiqué. Les médecins peuvent soupçonner une amylose lorsque plusieurs organes échouent ou saignent sans raison apparente. Des causes héréditaires suspectées surviennent lorsqu'une perturbation des nerfs périphériques de la transmission héréditaire est découverte dans une famille. Habituellement, le diagnostic est obtenu en analysant une petite quantité de graisse abdominale aspirée par une aiguille insérée près du nombril. Alternativement, un échantillon de tissu peut être obtenu pour effectuer une biopsie. L'amyloïde est montré au microscope avec l'utilisation de certains colorants.

    Le traitement vise à faire régresser l'amylose. Cependant, les patients qui ont une amylose causée par un myélome multiple ont un mauvais pronostic : la plupart des personnes qui souffrent des deux maladies meurent dans un an ou deux. Le traitement dépendra du type d’amylose :

    • Primaire : selon le degré de risque, un traitement oral au melphalam cyclique et à la predinisolone peut être utilisé.
    • Secondaire : l'inflammation sous-jacente doit être résolue.
    • Héréditaire : transplantation hépatique, car le défaut qui produit la substance amyloïde se manifeste dans le foie.

    COMMENT L’AYURVEDA PEUT VOUS AIDER POUR L’AMYLOIDOSE ?

    L'Ayurveda est le cadeau de la nature à de nombreux problèmes de santé. Ses herbes naturelles aident à nous soulager de notre santé et de nos conditions médicales de manière naturelle et saine. Ces herbes apportent avec elles les pouvoirs inhérents de la nature pour améliorer le système immunitaire et aider à récupérer le corps de toutes ses maladies. Le principe ayurvédique fonctionne sur les pouvoirs inhérents des herbes qui ont la capacité de ramener les trois énergies vitales en harmonie. La restauration de l'équilibre des énergies conduit au bon fonctionnement du système corporel et à l'amélioration du fonctionnement du système osseux et articulaire.

    La mixture d’herbes pour l'amylose est adaptée à toutes les découvertes de résultats inflammatoires et systémiques dus à la construction d'une chaîne amyloïde. Les herbes de nos formulations aident à prévenir les formations de chaînes amyloïdes et ainsi à diminuer la formation d'amyloïdes et son dépôt dans les cellules du corps.

    BOSWELLIE ET LA CURCUMINE POUR L’AMYLOIDOSE

    BOSWELLIA SERRATA (SHALLAKI)

    Dietmed - Blog - BOSWELLIA SERRATA

    • L'herbe de Boswellia a des propriétés anti-inflammatoires, ce qui en fait un excellent choix en cas de douleurs arthritiques.
    • La boswellie possède également des propriétés anti-athérosclérotiques, ce qui en fait une bonne herbe pour le cholestérol et le cœur.
    • Les acides boswelliques qui ont des propriétés anti-inflammatoires n'ont pas été identifiés dans diverses recherches.
    • Ces acides sont d'une importance suprême car ils sont très bénéfiques lorsqu'ils sont utilisés pour les maux et les douleurs causés par différentes formes d'arthrite.
    • Les formes d'arthrite guéries par les acides boswelliques sont la polyarthrite rhumatoïde, la goutte, la spondylarthrite, l'arthrose, les douleurs articulaires, etc.

    CURCUMA

    Curcuma : l'épice magique en santé

    Curcuma, dérivé de la plante curcuma longa. C'est une épice dorée couramment utilisée dans de nombreux currys indiens. La curcumine (curcuminoïdes qui sont des polyphénols) donne la couleur jaune au curcuma qui appartient à la famille des gingembres. La curcumine est responsable de la couleur jaune qui est également utilisée pour le colorant alimentaire. La curcumine est surtout connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes, antivirales, antifongiques et anticancéreuses et utilisée dans divers problèmes de santé. Depuis l'époque de l'Ayurveda, de nombreuses activités thérapeutiques ont été attribuées au curcuma pour une grande variété de conditions et de maladies, notamment celles des douleurs, des plaies, des entorses et de l'acné, ainsi que des systèmes cutanés, pulmonaire et gastro-intestinal. Il a un puissant antioxydant qui élimine les toxines du corps.

    Pour plus d'informations, veuillez contacter nos experts au:

    Tel/ Whatsapp : +33644663730    +22990431736

  • AMYLOSE ET NUTRITION DIETETIQUE

    L'ALIMENTATION ET L'AMYLOSE

    L'amylose se développe chez les patients atteints d'une infection chronique (tuberculose, processus suppuratifs chroniques), ainsi que dans les maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde). La base de l'amylose est une violation du métabolisme des protéines par la formation d'une substance protéique spéciale - l'amylose, qui est stockée dans les petits vaisseaux des reins et d'autres organes. Des changements significatifs sont enregistrés dans les tubules, un syndrome néphrotique se développe. Le métabolisme des protéines et des lipides est souvent violé.

    Si vous souffrez d'amylose transthyrétine et que vous souhaitez guérir de façcon naturelle, nos experts ont la solution pour vous.

    Remèdes naturels à base de plantes

    Notre traitement n'a pas pour but de traiter complètement la maladie mais plutôt d'en freiner la progression et de soulager les divers symptômes de la maladie. En effet le remède naturel que nous vous proposons est constitué de plantes aux propriétés anti inflammatoire. Elle permettra également de purifier votre sang et ses propriétés diurétique vous seront bénéfique si vous avez une affection aux reins, aux ganglions lymphatiques et à la rate. Pour les personnes souffrant d'affection au système nerveux et cardiovasculaire ces plantes permettront de rétablir le fonctionnement de ces différents systèmes. Notre traitement est un tout en un pour le traitement de l'amylose.

    Pour découvrir la solution naturelle pour traiter l'amylose, cliquez ici

    Amylose transthyretine

    Pour plus d'informations, veuillez contacter nos experts au:

    Tel/ Whatsapp : +33644663730      +22990431736

     

    Les principaux symptômes de la maladie

    1. Excrétion de grandes quantités de protéines dans l'urine - albuminurie
    2. Diminution de la teneur en protéines dans le sang (hypoprotéinémie), causée non seulement par la perte de protéines dans l'urine, mais également par le métabolisme des protéines affecté
    3. Œdème massif et persistant, principalement dû à une hypoprotéinémie
    4. Troubles du métabolisme lipidique, se manifestant par une augmentation du cholestérol sanguin et la libération de lipides (substances grasses) avec l'urine

    Au début de la maladie, en l'absence de signes d'insuffisance rénale, le traitement alimentaire doit viser à réguler le métabolisme des protéines. Le patient se voit prescrire un régime avec une quantité accrue de protéines (120-150 g), dont au moins 50% sont de qualité supérieure sous forme de viande hachée, de poisson, de fromage et d'une teneur accrue en substances impliquées dans les processus métaboliques. : méthionine, choline et vitamines B 2612, acides nicotinique et folique. Les graisses riches en acides gras saturés et en cholestérol sont limitées et l'huile végétale contenant des acides gras polyinsaturés est introduite dans l'alimentation. Le régime est enrichi en vitamine C (150-200 mg), vitamines A, P et calcium pour affecter la perméabilité des cheveux.

    Lorsque l'œdème donne un régime sans sel avec une teneur en sel dans les aliments jusqu'à 2-2,5 g, et limite également l'introduction de liquide.

    Vous pouvez allouer un régime de 7 avec l'ajout d'aliments protéinés, de facteurs lipotropes et de vitamines.

    En cas de violation de la fonction de la sécrétion d'azote dans les reins, un régime avec une restriction sévère en protéines est prescrit, et un traitement ultérieur du régime est effectué de la même manière qu'en cas d'insuffisance rénale.

    CAUSES ET SYMPTOMES DE L'AMYLOSE

    Une manifestation de l'amylose totale est l'amylose rénale. À ce jour, les causes de cette maladie systémique sont inconnues. On considère que les facteurs suivants peuvent conduire à cette pathologie :

    • Prédisposition génétique ;
    • L’hémodialyse ;
    • Présence dans le corps de maladies inflammatoires infectieuses chroniques ;
    • Plus de 40 ans.

    Très souvent, en cas d'amylose, les patients sont diagnostiqués avec tuberculose, syphilis, abcès, diverses suppurations. Dans ce cas, il est courant de parler d'amylose secondaire et non d'une maladie indépendante. L'amylose secondaire peut survenir dans le contexte de la polyarthrite rhumatoïde, des tumeurs, de l'endocardite. L'amylose primaire est causée par un facteur héréditaire et des changements génétiques dans le corps.

    Parmi d'autres types d'amylose, la forme idiopathique peut être remarquée. On l'appelle également la forme familiale de cette maladie. Dans ce cas, les enzymes sont défectueuses à la naissance. Le défaut passe d'une génération à l'autre. On distingue également l'amylose sénile. La pathologie se produit avec d'autres changements liés à l'âge dans le corps humain.

    Les symptômes de l'amylose peuvent indiquer l'organe de la lésion. Les symptômes des blessures du tractus gastro-intestinal sont brillants :

    • Fonction d'avaler supprimée ;
    • Diarrhée ;
    • La constipation ;
    • Une tumeur dans les intestins ou l’estomac ;
    • Enrouement fréquent ;
    • Poids dans l’estomac ;
    • Nausées, vomissements ;
    • Perte d'appétit

    Les amyloïdes peuvent avoir un effet néfaste sur le système cardiovasculaire. Cette pathologie s'accompagne d'insuffisance cardiaque, d'arythmie, de myocarde. Les maux de tête fréquents s'accompagnent d'une amylose du système nerveux central. Les symptômes des troubles du système nerveux central peuvent inclure des étourdissements, une perte de sensation dans les extrémités, des picotements au bout des doigts, une énurésie ou une incontinence fécale. Chez l'homme, tous ces symptômes peuvent s'accompagner d'une dysfonction érectile, voire d'une impuissance.

    Parfois, l'amylose affecte le cartilage et les systèmes tissulaires. Dans ce cas, les symptômes caractéristiques de la maladie sont les suivants : gonflement raide des articulations, engourdissement des extrémités, douleur aux doigts (principalement des pulsations), polyarthrite, périarthrite, hypertrophie de la rate. La fréquence de bronchite, de tumeur pulmonaire, de voix douloureuse peut indiquer la présence d'une amylose du système respiratoire. De plus, certains symptômes associés peuvent survenir :

    ALIMENTS POUR L'AMYLOSE

    Les aliments pour l'amylose devraient viser à restaurer le niveau de protéines dans le corps. Les aliments doivent être riches en calories et variés. C'est le seul moyen de compenser la perte importante de protéines due à ses dépôts amyloïdes. Si le patient n'a pas d'insuffisance rénale, il est recommandé d'inclure dans le régime 1,5 g / kg de protéines par jour. La nutrition diététique pour l'amylose doit être suivie en continu. Tout écart par rapport au régime alimentaire peut avoir de graves conséquences.

    Pour toute forme d'amylose, il est important d'inclure des aliments riches en potassium, en vitamine C et en amidon dans votre alimentation. Pour compenser le manque de potassium peut être inclus dans le régime alimentaire des légumes. Les légumes les plus utiles qui contiennent du potassium sont les suivants : pommes de terre, concombres, légumineuses, courgettes, panais, rutabaga, légumes verts à feuilles.

    Une teneur élevée en potassium se trouve également dans les aliments suivants :

    Santé des os et du coeur Dans quels aliments trouve-t-on du ...

    • Produits apicoles ;
    • Champignons ;
    • Vinaigre de cidre de pomme ;
    • Bananes ;
    • Pastèque, pastèque ;
    • Baies fraîches ;
    • Fruits secs (abricots secs, raisins secs, figues, prunes);
    • Pain de seigle ;
    • Avoine et blé ;
    • Foie ;
    • Thé.

    L'amidon aidera à restaurer le métabolisme des protéines. Par conséquent, le régime comprend des féculents : sarrasin, millet, riz brun, orge perlée, blé, pâtes, gâteaux et œufs, céréales, haricots, pois, gingembre, raifort. Et pour compenser le manque de vitamine C, ces aliments suivant sont bons :

    15 aliments les plus riches en vitamine C - CalculerSonIMC

    • Cassis ;
    • L’argousier ;
    • L’orange ;
    • Ail sauvage ;
    • Sorbier ;
    • Fraises ;
    • Kiwi ;
    • Chou (tout) ;
    • Piments forts ;
    • Épinards ;
    • Ail.

    En outre, souvent avec l'amylose, recourir à l'aide de la médecine traditionnelle. De nombreuses sources indiquent que la consommation de foie cru devrait être incluse dans l'alimentation. Pour protéger votre corps contre l'apparition de vers, il est préférable d'utiliser du foie de bœuf. Ce régime comprend 100 grammes de foie par jour. Le produit est riche en vitamines A, E, C, B, glycogène, carotène, niacine, biotine. Ces composants ont un effet positif sur le travail du cœur, des reins, du foie, du pancréas, du système nerveux central. Mais, un résultat positif ne sera observé qu'avec l'inclusion à long terme de biscuits crus dans l'alimentation. Parfois, il faut un an pour la thérapie.

    Les préparations à base de plantes sont très utiles pour l'amylose. N'oubliez pas de les inclure dans votre alimentation : la récolte de camomille, de bourgeons de bouleau, d'immortel et de millepertuis est efficace. Pour nettoyer le sang, vous devez prendre une décoction d'ortie. Les fermes de genévriers peuvent se vanter de telles propriétés de nettoyage. 10 à 15 grains doivent être consommés quotidiennement.

    Pour ajuster l'activité du cœur, vous pouvez utiliser l'inclusion de l'avoine verte dans votre alimentation quotidienne. Il doit être consommé sous forme de jus, de décoction ou de teinture. Le maintien du corps avec l'amylose est l'utilisation de thé à partir de baies et de feuilles. Un tel mélange de feuilles de thé et de baies se distingue par une grande efficacité.

    Pour plus d'informations, veuillez contacter nos experts au:

    Tel/ Whatsapp : +33644663730    +22990431736

  • AMYLOSE TRANSTHYRETINE: TRAITEMENT NATUREL OU TRAITEMENT MEDICAL

    Qu'est-ce que l'amylose transthyrétine?

    L'amylose est un processus pathologique dans lequel se produit le dépôt d'une protéine amyloïde anormale dans les organes et les tissus. Avec cette maladie, les reins sont le plus souvent touchés. L'amylose est un processus pathologique rare, qui est également très mal vérifié et traitable.

    En règle générale, la maladie survient chez les personnes âgées.

    Dans les cliniques hautement spécialisées, toutes les méthodes informatives modernes pour le diagnostic de l'amylose sont utilisées. De plus, les spécialistes allemands prescrivent un traitement conformément à toutes les normes et protocoles internationaux.

    Selon le type de protéine pathologique qui affecte les organes et les tissus, les types d'amylose suivants sont distingués :

    • Amylose AL. Il survient principalement et dans la plupart des cas, chez les patients atteints de ce type de myélome est également détecté ;
    • Amylose AA - est une maladie secondaire résultant de processus pathologiques chroniques (en particulier dans le contexte de la fièvre familiale méditerranéenne) ;
    • L'ATTR-amylose est une forme héréditaire du processus pathologique, qui se manifeste par une polyneuropathie et une amylose familiale sénile ;
    • L'amylose A2M survient chez les patients hémodialysés.

    À ce jour, les causes exactes de cette maladie ne sont pas connues. Une certaine importance est attachée à l'hérédité et aux caractéristiques génétiques du patient.

    Si vous souffrez d'amylose transthyrétine et que vous souhaitez guérir de façcon naturelle, nos experts ont la solution pour vous.

    Remèdes naturels à base de plantes

    Notre traitement n'a pas pour but de traiter complètement la maladie mais plutôt d'en freiner la progression et de soulager les divers symptômes de la maladie. En effet le remède naturel que nous vous proposons est constitué de plantes aux propriétés anti inflammatoire. Elle permettra également de purifier votre sang et ses propriétés diurétique vous seront bénéfique si vous avez une affection aux reins, aux ganglions lymphatiques et à la rate. Pour les personnes souffrant d'affection au système nerveux et cardiovasculaire ces plantes permettront de rétablir le fonctionnement de ces différents systèmes. Notre traitement est un tout en un pour le traitement de l'amylose.

    Pour découvrir la solution naturelle pour traiter l'amylose, cliquez ici

    Amylose transthyretine

    Pour plus d'informations, veuillez contacter nos experts au:

    Tel/ Whatsapp : +33644663730      +22990431736

     

    Traitement de l'amylose avec les produits pharmaceutiques

    Valsartan : nouveau rappel de médicaments à cause d'une autre ...

    À ce jour, il n'existe pas de méthode thérapeutique efficace pouvant sauver complètement le patient de la maladie. Le principal objectif du traitement de l'amylose est de réduire la synthèse de la production de protéines pathologiques et son dépôt dans les organes et les tissus. Ce n'est qu'ainsi que la qualité et la longévité du patient peuvent être affectées.

    Si le dépôt de protéines pathologiques se produit une deuxième fois (en raison d'autres maladies chroniques), il est tout d'abord nécessaire de revoir le traitement de la maladie sous-jacente et de prescrire le traitement nécessaire. Ce n'est que de cette manière que la synthèse d'amyloïde peut être réduite.

    Préparations pharmacologiques

    L'amylose primaire nécessite la nomination de préparations pharmacologiques spécifiques, qui comprennent :

    • Les agents chimiothérapeutiques en combinaison avec d'autres médicaments aux stades initiaux de la maladie réduisent efficacement la synthèse de l'amyloïde et son dépôt dans les organes et les tissus ;
    • L'hormonothérapie à la prednisone inhibe considérablement le système immunitaire, ce qui affecte positivement le traitement du patient ;
    • La colchicine est un médicament anti-inflammatoire d'origine végétale. L'utilisation de la colchicine aux premiers stades de l'amylose (avant des lésions rénales importantes) est en mesure de retarder davantage le développement de la néphropathie ;
    • La dialyse péritonéale est réalisée pour les patients aux stades avancés de l'amylose. Grâce à la dialyse, une quantité importante de protéines pathologiques est éliminée du corps du patient.

    Aux stades terminaux de l'amylose, une néphropathie et une insuffisance rénale chronique surviennent, entraînant la mort des patients. Dans les cliniques allemandes, des spécialistes effectuent une transplantation rénale, ce qui peut prolonger considérablement la vie des patients. Récemment également, des opérations de transplantation hépatique ont été bien établies pour le traitement de l'amylose. Après de telles interventions chirurgicales, la protéine pathologique n'est plus synthétisée, car la production de son prédécesseur, la transthyrétine, est éliminée.

    Causes de la maladie et des symptômes

    Les symptômes de l'amylose

    Le tableau clinique de ce processus pathologique depuis longtemps n'apparaît pas. Par conséquent, le patient ne soupçonne même pas qu'il a une maladie.

    La gravité des symptômes et des syndromes dépend du type d'amylose, de l'âge du patient, des maladies concomitantes et également des organes et tissus affectés par le processus pathologique.

    En règle générale, l'amylose se manifeste par les symptômes cliniques suivants :

    • Dommages aux reins. Se manifestant par une protéinurie (protéine dans l'urine), une hypercholestérolémie, un œdème et une insuffisance rénale progressive se produisent également. Dans certains cas (avec hyponatrémie), un œdème peut ne pas se produire ;
    • L'amylose du cœur se manifeste par une cardiomyopathie restrictive, une progression de l'insuffisance cardiaque, des troubles du rythme et de la conduction ;
    • Dommages au tractus gastro-intestinal - depuis longtemps n'a pas été déterminé. Tous les symptômes cliniques ne sont pas spécifiques ;
    • L'amylose cutanée se manifeste par l'apparition de papules et plaques translucides spécifiques sur la peau du visage et du cou. Souvent, les patients ont un symptôme pathognomonique des « yeux de raton laveur » - ecchymose périorbitaire. Dans les cas avancés, un gonflement des mains se produit ;
    • Les lésions du système nerveux central se manifestent par la maladie d’Alzheimer ;
    • Le syndrome hémorragique survient en raison d'une synthèse insuffisante des facteurs de coagulation sanguine et se manifeste par des saignements de nez, des pétéchies et des ecchymoses ;

    Diagnostic de l'amylose

    Le médecin traitant attache toujours une grande importance aux données de l'enquête et de l'examen du patient. La reconnaissance de l'amylose dans les premiers stades est presque impossible. Si le spécialiste soupçonne la présence de cette pathologie chez le patient, des études spéciales sont prescrites. En outre, il est recommandé aux patients atteints d'amylose de consulter des spécialistes étroits afin de déterminer les dommages causés à d'autres organes et systèmes.

    Schools & FE Colleges - Biochemistry

    Test sanguin biochimique

    En règle générale, les études de laboratoire et les études instrumentales suivantes sont prescrites pour tous les patients soupçonnés d’amylose :

    • Formule sanguine et leucocytaire complète ;
    • Analyse générale d'urine (on observe une protéinurie, qui peut très souvent être massive) ;
    • Profil lipidique (augmentation de la concentration de cholestérol) ;
    • Test sanguin biochimique avec détermination de la concentration de bilirubine totale et de ses fractions, protéines totales, créatinine, urée, acide urique, phosphatase alcaline, etc.
    • Coagulogramme ;
    • Examen radiographique de la poitrine ;
    • ECG
    • Échocardiographie ;
    • Échographie de la cavité abdominale et de l'espace rétropéritonéal ;
    • IRM cérébrale (avec suspicion de maladie d'Alzheimer) ;
    • Une biopsie des reins, de la muqueuse intestinale, suivie d'un examen morphologique du matériel biologique.

    Pour plus d'informations, veuillez contacter nos experts au:

    Tel/ Whatsapp : +33644663730    +22990431736

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire