REMÈDES NATURELS CONTRE SPERMATOCELE

Le remède que nous vous proposons est constitué de plantes très efficaces contre les kystes dont la spermatocèle. Pour faciliter leur ingestion, les plantes ont été macérées et réduite en poudre. Certaines propriétés de notre remède en font un traitement efficace contre la spermatocèle. Nous livrons partout dans le monde Pour passer commander ou avoir plus d’informations; vous pouvez contacter nos experts au +229 90431726 en ligne directe ou par WhatsApp au même numéro.

En stock : 300

Disponibilité : En stock, livraison en 24h

300.0€ TTC

Qu'est-ce qu'une spermatocèle?

Une spermatocèle ou kyste de l’épididyme est un néoplasme bénin qui survient chez 7 à 25% des hommes. Jusqu’à la fin, l’étiologie de cette pathologie n’a pas été élucidée; elle est partiellement associée à une inflammation, un traumatisme, des changements hormonaux dans le corps des hommes d’âges différents. Le kyste congénital se produit avec une infection incomplète du processus vaginal. Les symptômes de la maladie sont rares, car les patients ne vont pas chez le médecin pendant longtemps. Le diagnostic et le traitement de la spermatocèle sont effectués par un urologue ou un andrologue.

REMÈDE NATUREL DE TRAITEMENT BIO CONTRE LE KYSTE DE L’ÉPIDIDYME (SPERMATOCÈLE)

Vous souhaitez vous débarrasser de votre spermatocèle sans chirurgie et de façon naturelle ? Vous êtes au bon endroit. Si les spermatocèles se résorbe parfois toute seule, dans d’autres cas elles évoluent en occasionnant encore plus de gêne. Pour cette raison il faut absolument faciliter la résorption du kyste grâce à une alternative naturelle. Le traitement naturel que nous vous proposons est utilisé depuis longtemps en Afrique pour le traitement des kystes. Il fonctionne très bien contre les spermatocèles.

Présentation du remède

Le remède que nous vous proposons est constitué de plantes très efficaces contre les kystes dont la spermatocèle. Pour faciliter leur ingestion, les plantes ont été macérées et réduite en poudre. Cela permet de respecter un bon dosage quotidien. En effet, ce qui fait la différence entre la phytothérapie moderne et les techniques ancestrales c’est le dosage. Les plantes contenues dans le traitement agissent en parfaite symbiose pour un résultat satisfaisant contre les spermatocèles. Notre remède ne crée ni accoutumance ni dépendance. Il ne diminue pas en efficacité au fil du temps.

Propriétés du remède naturel pour guérir la spermatocèle

  • Antidouleur pour réduire une gêne éventuelle occasionnée par la spermatocèle ;
  • Anti inflammatoire pour limiter les dégâts, empêcher une évolution du kyste, empêcher le développement d’autres kystes sur l’épididyme ;
  • Pouvoir drainant pour faciliter le drainage du liquide ;
  • Astringent, pour resserrer les tissus au fur et à mesure que le drainage s’opère ;
  • Une action « antibiotique » non négligeable pour assurer un environnement interne moins propice aux infections.

Durée du traitement

Normalement notre remède est proposé pour une période de 2 mois d’utilisation régulière. Mais il peut arriver que vous ayez satisfaction bien avant la fin des deux mois de traitement. Il faudra quand même poursuivre le traitement jusqu’à la fin pour éviter une récidive. Le traitement donne généralement le résultat escompté au bout de deux mois, c’est-à-dire la résorption complète de la spermatocèle.

Pour passer commander ou avoir plus d’informations; vous pouvez contacter nos experts au +229 90431726 en ligne directe ou par WhatsApp au même numéro.

CAUSES ET PATHOGENÈSE DE LA MALADIE

Le kyste de l’épididyme est congénital et acquis. Le mécanisme de développement et les causes de ces deux formes sont légèrement différents. La spermatocèle congénitale se produit en raison de la fermeture incomplète du processus vaginal. Avec le développement intra-utérin, le testicule commence à se former dans la cavité abdominale. Ensuite, il descend dans le scrotum avec la membrane séreuse, appelée processus vaginal. Au moment de la naissance du garçon, la lumière de l’appendice doit se fermer. S’il est complètement ouvert et communique avec la cavité abdominale, une hydrocèle du testicule est formée. Avec fermeture partielle – un kyste appendice ou une spermatocèle.

Kyste congénital

Le kyste congénital est petit, jusqu’à 2,5 cm de diamètre. L’intérieur contient un liquide transparent ou translucide, sans sperme. Souvent, un kyste congénital de l’épididyme est détecté chez un adolescent lors d’un examen de routine. Elle ne donne presque pas de symptômes, car les parents ne vont pas chez le médecin. Un néoplasme simple n’affecte pratiquement pas la puberté et la fertilité. Il y a souvent une situation où un kyste congénital de l’épididyme se résout de lui-même. L’anxiété devrait être causée par une douleur dans le testicule chez un adolescent ou un jeune enfant. Cela peut indiquer une inflammation ou une rupture du kyste.

Spermatocèle acquise

La spermatocèle acquise est diagnostiquée chez l’homme à tout âge. Il se détecte souvent à 45-55 ans, lorsque les changements hormonaux liés à l’âge commencent dans le corps. À cause de ce qui apparaît, un kyste chez les hommes n’est pas entièrement compris. Le plus souvent, le néoplasme survient à la suite de la fusion d’un ou plusieurs canaux séminaux. Les causes qui peuvent conduire à la formation de kystes des appendices comprennent les blessures, l’inflammation, les maladies sexuellement transmissibles.

Les tailles du kyste acquis de l’épididyme chez l’homme sont différentes, de quelques millimètres à plusieurs centimètres de diamètre. Ils contiennent un liquide clair ou trouble, la sécrétion de la prostate et la cellule reproductrice. Parce que la tumeur était appelée “spermatocèle”. Le volume de liquide peut atteindre 100-200 ml. De plus, le kyste de l’appendice du testicule gauche est toujours plus grand que le droit. C’est à cause des caractéristiques de la structure anatomique.

 

SYMPTÔMES DE LA MALADIE

Kyste du testicule : que faire pour le soigner ?

Les symptômes du kyste de l’appendice sont très légers. La plupart des hommes ignorent leur pathologie depuis des années. Dans de nombreux cas, la spermatocèle est détectée lors d’un examen préventif de routine. L’urologue, palpant le scrotum et le testicule, découvre dans sa partie supérieure un joint indolore de la forme correcte, non fusionné avec les tissus environnants. Parfois, les hommes trouvent le nodule d’eux-mêmes et consultent un médecin à ce sujet.

Azoospermie et atrophie testiculaire (Cliquez ici pour découvrir le traitement)

Si le kyste de l’épididyme est gros, il commence à déranger le patient. Il y a une gêne dans le scrotum, des douleurs tiraillantes, aggravées par l’effort physique ou les rapports sexuels. Parfois, les hommes remarquent un défaut esthétique – une moitié du scrotum devient plus grande, se déforme. Si le kyste du canal de Muller est multiple, les cellules sexuelles mâles n’entrent pas dans le sperme. Ainsi il peut s’observer une azoospermie, il n’y a pas de spermatozoïdes dans l’éjaculat ou leur nombre est extrêmement bas. Une grande formation sur le testicule chez l’homme peut bloquer les vaisseaux sanguins, serrer les tissus, provoquer des troubles trophiques et une atrophie des organes.

Inflammation

Une douleur intense dans l’épididyme apparaît si la spermatocèle est compliquée par une inflammation. Il s’intensifie en position debout, en marchant, en faisant du travail physique, des rapports sexuels. Le tissu du scrotum gonfle, devient rouge, la palpation est très douloureuse. Dans certains cas, des symptômes communs se joignent – fièvre, frissons, faiblesse, signes d’intoxication.

La deuxième complication redoutable est la rupture de la spermatocèle. Dans ce cas, l’inconfort dans le testicule augmente, parfois une vive douleur apparaît. Le contenu du kyste pénètre dans le testicule, ce qui provoque une inflammation. Les patients se plaignent de douleurs constantes de traction, ils ont de la fièvre. Les processus auto-immunes s’activent très rapidement, si le kyste de l’épididyme du testicule droit éclate, le gauche subira les effets aussi. L’orchite bilatérale se termine dans de nombreux cas par l’infertilité masculine.

DIAGNOSTIC DES KYSTES DE L’ÉPIDIDYME

Des examens pour identifier les kystes sont prescrits en cas de douleur ou d’inconfort dans les testicules chez l’homme, d’infertilité, d’augmentation de la taille et de déformation du scrotum. Le diagnostic de la spermatocèle s’effectue en plusieurs étapes. Il comprend:

  • Inspection et palpation des testicules
  • Diaphanoscopie
  • Échographie du scrotum et des organes pelviens
  • IRM et tomodensitométrie, si nécessaire
  • Spermogramme

À l’examen, il est possible d’identifier un néoplasme dans la partie supérieure du testicule et de suspecter un kyste appendice. Pour la différenciation, des examens supplémentaires sont effectués. Faites d’abord la diaphanoscopie. Il s’agit d’une technique simple et peu coûteuse qui vous permet d’identifier de nombreuses maladies de l’épididyme. Dans une pièce sombre, on observe le scrotum à travers un appareil spécial. La cavité kystique avec une spermatocèle est plein d’un liquide qui transmet la lumière, elle est donc clairement visible. Une tumeur ou un kyste dermoïde de l’épididyme chez l’homme (rempli de tissu épithélial ou de ses dérivés) ne laisse pas passer la lumière.

La prochaine étape du diagnostic est une échographie. Il est plus informatif, vous permet de déterminer avec précision la taille et le type d’enseignement. L’échographie montre s’il y a un kyste dans le testicule gauche et le droit, ou un seul, contient du liquide séminal ou un tissu dense, qu’il s’agisse d’une formation unique ou multiple. Si après examen il y a des doutes, faites une radiographie du testicule, CT ou IRM, si nécessaire une biopsie. Ces tests de diagnostic aident à exclure la malignité des testicules.

Impact de spermatocèle sur la fertilité

Lorsqu’une pathologie est détectée chez des hommes en âge de procréer, un spermogramme est nécessairement réalisé pour identifier le degré d’altération de la fertilité. Un kyste isolé dans le testicule gauche ou à droite n’affecte pas trop la fonction reproductrice. La spermatocèle bilatérale est beaucoup plus dangereuse à cet égard, dans laquelle les canaux mullériens se chevauchent complètement. Dans de tels cas, une ponction testiculaire est effectuée pour déterminer la présence de cellules germinales mâles mobiles.

TRAITEMENT DES KYSTES ÉPIDIDYMAIRES (SPERMATOCELE) 

Avec la spermatocèle, le traitement n’est necessaire que dans les cas où la pathologie a des manifestations cliniques. Cela peut être une douleur dans l’épididyme et le scrotum, des signes d’inflammation, de l’infertilité. Dans d’autres cas, le patient est surveillé pour voir si le kyste a augmenté de taille ou si les indicateurs du spermogramme ont changé.

Faut-il retirer le kyste de l’épididyme? La thérapie conservatrice avec cette pathologie ne produit aucun résultat. Le traitement médicamenteux n’est indiqué que dans les cas où le kyste du testicule gauche ou droit est enflammé, il existe des maladies concomitantes (pyélonéphrite, cystite, prostatite, IST, etc.). Ensuite, avant l’intervention chirurgicale, il est impératif d’arrêter le processus inflammatoire et de procéder au traitement des pathologies concomitantes pour réduire la probabilité de complications.

Une opération pour retirer un kyste testiculaire chez l’homme se fait sous anesthésie locale en ambulatoire. Les enfants et les adolescents, ainsi que les personnes souffrant d’hypersensibilité et de psyché labile, subissent une anesthésie générale. On pratique une petite incision sur la peau du scrotum, jusqu’à 1 cm, puis on coupe les membranes séreuses et enfin on excise le kyste. Si nécessaire, faites du plastique déférent.

En cas de refus de la part du patient

Si le patient refuse l’opération ou si c’est contre-indiquée, il existe une autre méthode  de traitement. Avec une aiguille fine, on perce le kyste, retirant son contenu. La manipulation n’est pas très efficace, car après cela, il s’observe très souvent des rechutes de spermatocèle. Pour les prévenir, on injecte parfois une solution spéciale dans la cavité kystique de l’épididyme pour provoquer la sclérose des parois. Le nombre de rechutes dans ce cas est plus faible, mais la technique ne les arrête pas complètement. Par conséquent, la plupart des urologues recommandent maintenant une élimination radicale du kyste de l’appendice chez l’homme, et non sa ponction.

Un kyste de l’appendice acceptera-t-il un traitement avec des remèdes populaires? Sur les forums, vous pouvez souvent lire que vous pouvez vous débarrasser de la spermatocèle par la vapeur, les bains chauds, le pétrissage. Les médecins avertissent que de telles méthodes sont non seulement inutiles, mais aussi dangereuses. Lorsque vous pétrissez le kyste, il peut éclater, provoquant une inflammation du tissu testiculaire. Les bains chauds affectent négativement la spermatogenèse, entraînent une diminution encore plus importante de l’activité et du nombre de cellules germinales dans l’éjaculat d’un homme. Seule l’ablation chirurgicale du kyste de l’épididyme peut éliminer complètement le problème. Ne vous auto-méditez pas afin de maintenir votre santé, vous devriez consulter un médecin.

Pour passer commander ou avoir plus d’informations; vous pouvez contacter nos experts au

Une spermatocèle ou kyste de l’épididyme est un néoplasme bénin qui survient chez 7 à 25% des hommes. Jusqu’à la fin, l’étiologie de cette pathologie n’a pas été élucidée; elle est partiellement associée à une inflammation, un traumatisme, des changements hormonaux dans le corps des hommes d’âges différents. Le kyste congénital se produit avec une infection incomplète du processus vaginal. Les symptômes de la maladie sont rares, car les patients ne vont pas chez le médecin pendant longtemps. Le diagnostic et le traitement de la spermatocèle sont effectués par un urologue ou un andrologue.

REMÈDE NATUREL DE TRAITEMENT BIO CONTRE LE KYSTE DE L’ÉPIDIDYME (SPERMATOCÈLE)

Vous souhaitez vous débarrasser de votre spermatocèle sans chirurgie et de façon naturelle ? Vous êtes au bon endroit. Si les spermatocèles se résorbe parfois toute seule, dans d’autres cas elles évoluent en occasionnant encore plus de gêne. Pour cette raison il faut absolument faciliter la résorption du kyste grâce à une alternative naturelle. Le traitement naturel que nous vous proposons est utilisé depuis longtemps en Afrique pour le traitement des kystes. Il fonctionne très bien contre les spermatocèles.

Présentation du remède

Le remède que nous vous proposons est constitué de plantes très efficaces contre les kystes dont la spermatocèle. Pour faciliter leur ingestion, les plantes ont été macérées et réduite en poudre. Cela permet de respecter un bon dosage quotidien. En effet, ce qui fait la différence entre la phytothérapie moderne et les techniques ancestrales c’est le dosage. Les plantes contenues dans le traitement agissent en parfaite symbiose pour un résultat satisfaisant contre les spermatocèles. Notre remède ne crée ni accoutumance ni dépendance. Il ne diminue pas en efficacité au fil du temps.

Propriétés du remède naturel pour guérir la spermatocèle

  • Antidouleur pour réduire une gêne éventuelle occasionnée par la spermatocèle ;
  • Anti inflammatoire pour limiter les dégâts, empêcher une évolution du kyste, empêcher le développement d’autres kystes sur l’épididyme ;
  • Pouvoir drainant pour faciliter le drainage du liquide ;
  • Astringent, pour resserrer les tissus au fur et à mesure que le drainage s’opère ;
  • Une action « antibiotique » non négligeable pour assurer un environnement interne moins propice aux infections.

Durée du traitement

Normalement notre remède est proposé pour une période de 2 mois d’utilisation régulière. Mais il peut arriver que vous ayez satisfaction bien avant la fin des deux mois de traitement. Il faudra quand même poursuivre le traitement jusqu’à la fin pour éviter une récidive. Le traitement donne généralement le résultat escompté au bout de deux mois, c’est-à-dire la résorption complète de la spermatocèle.

Pour passer commander ou avoir plus d’informations; vous pouvez contacter nos experts au +229 90431726 en ligne directe ou par WhatsApp au même numéro.

CAUSES ET PATHOGENÈSE DE LA MALADIE

Le kyste de l’épididyme est congénital et acquis. Le mécanisme de développement et les causes de ces deux formes sont légèrement différents. La spermatocèle congénitale se produit en raison de la fermeture incomplète du processus vaginal. Avec le développement intra-utérin, le testicule commence à se former dans la cavité abdominale. Ensuite, il descend dans le scrotum avec la membrane séreuse, appelée processus vaginal. Au moment de la naissance du garçon, la lumière de l’appendice doit se fermer. S’il est complètement ouvert et communique avec la cavité abdominale, une hydrocèle du testicule est formée. Avec fermeture partielle – un kyste appendice ou une spermatocèle.

Kyste congénital

Le kyste congénital est petit, jusqu’à 2,5 cm de diamètre. L’intérieur contient un liquide transparent ou translucide, sans sperme. Souvent, un kyste congénital de l’épididyme est détecté chez un adolescent lors d’un examen de routine. Elle ne donne presque pas de symptômes, car les parents ne vont pas chez le médecin. Un néoplasme simple n’affecte pratiquement pas la puberté et la fertilité. Il y a souvent une situation où un kyste congénital de l’épididyme se résout de lui-même. L’anxiété devrait être causée par une douleur dans le testicule chez un adolescent ou un jeune enfant. Cela peut indiquer une inflammation ou une rupture du kyste.

Spermatocèle acquise

La spermatocèle acquise est diagnostiquée chez l’homme à tout âge. Il se détecte souvent à 45-55 ans, lorsque les changements hormonaux liés à l’âge commencent dans le corps. À cause de ce qui apparaît, un kyste chez les hommes n’est pas entièrement compris. Le plus souvent, le néoplasme survient à la suite de la fusion d’un ou plusieurs canaux séminaux. Les causes qui peuvent conduire à la formation de kystes des appendices comprennent les blessures, l’inflammation, les maladies sexuellement transmissibles.

Les tailles du kyste acquis de l’épididyme chez l’homme sont différentes, de quelques millimètres à plusieurs centimètres de diamètre. Ils contiennent un liquide clair ou trouble, la sécrétion de la prostate et la cellule reproductrice. Parce que la tumeur était appelée “spermatocèle”. Le volume de liquide peut atteindre 100-200 ml. De plus, le kyste de l’appendice du testicule gauche est toujours plus grand que le droit. C’est à cause des caractéristiques de la structure anatomique.

 

SYMPTÔMES DE LA MALADIE

Kyste du testicule : que faire pour le soigner ?

Les symptômes du kyste de l’appendice sont très légers. La plupart des hommes ignorent leur pathologie depuis des années. Dans de nombreux cas, la spermatocèle est détectée lors d’un examen préventif de routine. L’urologue, palpant le scrotum et le testicule, découvre dans sa partie supérieure un joint indolore de la forme correcte, non fusionné avec les tissus environnants. Parfois, les hommes trouvent le nodule d’eux-mêmes et consultent un médecin à ce sujet.

Azoospermie et atrophie testiculaire

Si le kyste de l’épididyme est gros, il commence à déranger le patient. Il y a une gêne dans le scrotum, des douleurs tiraillantes, aggravées par l’effort physique ou les rapports sexuels. Parfois, les hommes remarquent un défaut esthétique – une moitié du scrotum devient plus grande, se déforme. Si le kyste du canal de Muller est multiple, les cellules sexuelles mâles n’entrent pas dans le sperme. Ainsi il peut s’observer une azoospermie, il n’y a pas de spermatozoïdes dans l’éjaculat ou leur nombre est extrêmement bas. Une grande formation sur le testicule chez l’homme peut bloquer les vaisseaux sanguins, serrer les tissus, provoquer des troubles trophiques et une atrophie des organes.

Inflammation

Une douleur intense dans l’épididyme apparaît si la spermatocèle est compliquée par une inflammation. Il s’intensifie en position debout, en marchant, en faisant du travail physique, des rapports sexuels. Le tissu du scrotum gonfle, devient rouge, la palpation est très douloureuse. Dans certains cas, des symptômes communs se joignent – fièvre, frissons, faiblesse, signes d’intoxication.

La deuxième complication redoutable est la rupture de la spermatocèle. Dans ce cas, l’inconfort dans le testicule augmente, parfois une vive douleur apparaît. Le contenu du kyste pénètre dans le testicule, ce qui provoque une inflammation. Les patients se plaignent de douleurs constantes de traction, ils ont de la fièvre. Les processus auto-immunes s’activent très rapidement, si le kyste de l’épididyme du testicule droit éclate, le gauche subira les effets aussi. L’orchite bilatérale se termine dans de nombreux cas par l’infertilité masculine.

DIAGNOSTIC DES KYSTES DE L’ÉPIDIDYME

Des examens pour identifier les kystes sont prescrits en cas de douleur ou d’inconfort dans les testicules chez l’homme, d’infertilité, d’augmentation de la taille et de déformation du scrotum. Le diagnostic de la spermatocèle s’effectue en plusieurs étapes. Il comprend:

  • Inspection et palpation des testicules
  • Diaphanoscopie
  • Échographie du scrotum et des organes pelviens
  • IRM et tomodensitométrie, si nécessaire
  • Spermogramme

À l’examen, il est possible d’identifier un néoplasme dans la partie supérieure du testicule et de suspecter un kyste appendice. Pour la différenciation, des examens supplémentaires sont effectués. Faites d’abord la diaphanoscopie. Il s’agit d’une technique simple et peu coûteuse qui vous permet d’identifier de nombreuses maladies de l’épididyme. Dans une pièce sombre, on observe le scrotum à travers un appareil spécial. La cavité kystique avec une spermatocèle est plein d’un liquide qui transmet la lumière, elle est donc clairement visible. Une tumeur ou un kyste dermoïde de l’épididyme chez l’homme (rempli de tissu épithélial ou de ses dérivés) ne laisse pas passer la lumière.

La prochaine étape du diagnostic est une échographie. Il est plus informatif, vous permet de déterminer avec précision la taille et le type d’enseignement. L’échographie montre s’il y a un kyste dans le testicule gauche et le droit, ou un seul, contient du liquide séminal ou un tissu dense, qu’il s’agisse d’une formation unique ou multiple. Si après examen il y a des doutes, faites une radiographie du testicule, CT ou IRM, si nécessaire une biopsie. Ces tests de diagnostic aident à exclure la malignité des testicules.

Impact de spermatocèle sur la fertilité

Lorsqu’une pathologie est détectée chez des hommes en âge de procréer, un spermogramme est nécessairement réalisé pour identifier le degré d’altération de la fertilité. Un kyste isolé dans le testicule gauche ou à droite n’affecte pas trop la fonction reproductrice. La spermatocèle bilatérale est beaucoup plus dangereuse à cet égard, dans laquelle les canaux mullériens se chevauchent complètement. Dans de tels cas, une ponction testiculaire est effectuée pour déterminer la présence de cellules germinales mâles mobiles.

 

TRAITEMENT DES KYSTES ÉPIDIDYMAIRES (SPERMATOCELE) 

Avec la spermatocèle, le traitement n’est necessaire que dans les cas où la pathologie a des manifestations cliniques. Cela peut être une douleur dans l’épididyme et le scrotum, des signes d’inflammation, de l’infertilité. Dans d’autres cas, le patient est surveillé pour voir si le kyste a augmenté de taille ou si les indicateurs du spermogramme ont changé.

Faut-il retirer le kyste de l’épididyme? La thérapie conservatrice avec cette pathologie ne produit aucun résultat. Le traitement médicamenteux n’est indiqué que dans les cas où le kyste du testicule gauche ou droit est enflammé, il existe des maladies concomitantes (pyélonéphrite, cystite, prostatite, IST, etc.). Ensuite, avant l’intervention chirurgicale, il est impératif d’arrêter le processus inflammatoire et de procéder au traitement des pathologies concomitantes pour réduire la probabilité de complications.

Une opération pour retirer un kyste testiculaire chez l’homme se fait sous anesthésie locale en ambulatoire. Les enfants et les adolescents, ainsi que les personnes souffrant d’hypersensibilité et de psyché labile, subissent une anesthésie générale. On pratique une petite incision sur la peau du scrotum, jusqu’à 1 cm, puis on coupe les membranes séreuses et enfin on excise le kyste. Si nécessaire, faites du plastique déférent.

En cas de refus de la part du patient

Si le patient refuse l’opération ou si c’est contre-indiquée, il existe une autre méthode  de traitement. Avec une aiguille fine, on perce le kyste, retirant son contenu. La manipulation n’est pas très efficace, car après cela, il s’observe très souvent des rechutes de spermatocèle. Pour les prévenir, on injecte parfois une solution spéciale dans la cavité kystique de l’épididyme pour provoquer la sclérose des parois. Le nombre de rechutes dans ce cas est plus faible, mais la technique ne les arrête pas complètement. Par conséquent, la plupart des urologues recommandent maintenant une élimination radicale du kyste de l’appendice chez l’homme, et non sa ponction.

Un kyste de l’appendice acceptera-t-il un traitement avec des remèdes populaires? Sur les forums, vous pouvez souvent lire que vous pouvez vous débarrasser de la spermatocèle par la vapeur, les bains chauds, le pétrissage. Les médecins avertissent que de telles méthodes sont non seulement inutiles, mais aussi dangereuses. Lorsque vous pétrissez le kyste, il peut éclater, provoquant une inflammation du tissu testiculaire. Les bains chauds affectent négativement la spermatogenèse, entraînent une diminution encore plus importante de l’activité et du nombre de cellules germinales dans l’éjaculat d’un homme. Seule l’ablation chirurgicale du kyste de l’épididyme peut éliminer complètement le problème. Ne vous auto-méditez pas afin de maintenir votre santé, vous devriez consulter un médecin.

Pour passer commander ou avoir plus d’informations; vous pouvez contacter nos experts au +22990431726 en ligne directe ou par WhatsApp au même numéro.

  • Pour plus d'informations, veuillez contacter nos experts au:

    Tel/ Whatsapp : +33644663730      +2299043173

 

solutions naturelles contre spermatocèle Tisane naturelle contre spermatocèle plantes naturelles contre spermatocèle Remèdes naturels contre spermatocèle Traitement naturel contre spermatocèle

  • 1 vote. Moyenne 1 sur 5.

Ajouter un commentaire