SOIGNER HYDROCÈLE TESTICULAIRE SANS CHIRURGIE

  • Par
  • Le 21/08/2020
  • 0 commentaire

Hydrocèle testiculaire sans chirurgie

 
 
 
HYDROCÈLE TESTICULAIRE SANS CHIRURGIE
 
Une hydrocèle est un épanchement dans la bourse. Elle est ainsi responsable d’une augmentation plus ou moins marquée, selon le cas, du scrotum. Il s’agit là d’une maladie gênant mais sans grande conséquence sur la fertilité.
L’augmentation unilatérale ou bilatérale ainsi que la gêne sont les deux principaux signes révélateurs du mal. Les douleurs sont rares.
 
Quelles en sont les causes ?
Vous savez, la migration du testicule in utéro de l’abdomen dans la bourse, s’effectue par le canal inguinal le long du canal péritonéo-vaginal. Ce canal se bouche par la suite supprimant la communication entre le péritoine dans l’abdomen et le scrotum.
Et, pour des raisons inconnues, cette cavité peut se remplir petit à petit d’un liquide séreux sécrété par la vaginale et former une tuméfaction de la bourse atteignant dans certains cas quelques centimètres de longueur.
Dans certains cas, l’apparition d’une hydrocèle peut être la conséquence d’une infection épididymite, d’une cure chirurgicale de hernie ou de varicocèle, ou rarement d’une tumeur testiculaire.
TRAITEMENT PAR LA PHYTOTHÉRAPIE
Le remède naturel contre l’hydrocèle testiculaire que nous vous proposons est efficace, rapide, durable et surtout il vous évitera de passer par une opération. C’est sans aucun   doute la solution miracle pour guérir de l’hydrocèle testiculaire.
Nos produits sont naturels et à base de plantes et d’herbes. Alors, nos tisanes n'entraînent aucun effet secondaire, que ce soit sur l’organisme ou sur la santé. Notre traitement n’est donc pas dangereux. Alors, Vous pourrez donc soigner l’hydrocèle testiculaire sans opération et sans craindre l’apparition d’effets secondaires.
L’utilisation de produits à base de plantes pour soigner l’hydrocèle testiculaire donne généralement d’excellents résultats et permet d’éviter la chirurgie. Généralement, à l’exception du diagnostic trop tardif, notre traitement naturel permet de soigner l’hydrocèle facilement. Il ne laisse donc aucune séquelle. Ce remède naturel est un secret de la nature pour ceux qui désirent une guérison de l’hydrocèle testiculaire sans opération. Ainsi, la solution se trouve souvent dans la nature ! Cliquez sur l'image pour découvrir ce traitement naturel

 
 
1 Sachez en reconnaître les signes et les symptômes. La première indication de la présence d'une hydrocèle est un gonflement ou un élargissement non douloureux du scrotum provoqué par une accumulation de fluide autour d'un ou des deux testicules. Les bébés présentent rarement de complications à cause d'une hydrocèle et la grande majorité disparaît avant les ans du bébé sans traitement. Au contraire, les hommes qui souffrent d'hydrocèle pourraient ressentir une certaine gêne au fur et à mesure que le scrotum gonfle et devient plus lourd. Cela entraîne des problèmes pour s’asseoir, pour marcher ou pour courir dans certains cas extrêmes.
·         La douleur ou la gêne provoquée par l'hydrocèle est généralement reliée à sa taille, plus elle est grosse et plus elle peut être douloureuse.
·         Les hydrocèles ont tendance à être plus petites le matin (au réveil) et à grossir au fur et à mesure de la journée   .
·         Les bébés prématurés présentent un risque plus élevé d'hydrocèle.
 
 
 
Soyez patients avec votre hydrocèle. Dans la plus grande majorité des cas chez les bébés, les adolescents et les adultes, l'hydrocèle disparaît sans traitement spécifique   . Le blocage ou la congestion près du testicule se résout de lui-même, l'hydrocèle se vide et le liquide est absorbé par le corps. Ainsi, si vous remarquez un élargissement de votre scrotum, s'il n'est pas douloureux et s'il ne provoque pas de problème pendant la miction ou les rapports sexuels, donnez-lui du temps pour guérir de lui-même.
Chez les bébés, l'hydrocèle disparaît généralement toute seule pendant la première année.
Chez les hommes, les hydrocèles disparaissent souvent graduellement sous six mois, selon la cause qui les a provoquées. Les hydrocèles plus grosses pourraient prendre plus de temps, mais vous ne devriez pas le laisser sans vous faire ausculter pendant plus d'un an.
Les hydrocèles sont similaires à des ganglions remplis de fluides qui se forment dans la gaine des tendons près des articulations avant de disparaître petit à petit.
Chez les enfants et les ados, l'hydrocèle peut provenir d'un traumatisme, de la torsion d'un testicule, d'une infection ou d'une tumeur. Ils doivent donc toujours être examinés par un médecin compétent.
 
 
 
Essayez un bain au sel d'Epsom. Si vous remarquez un gonflement qui ne provoque pas de douleurs au niveau des testicules ou du scrotum, prenez un bain très chaud avec au moins une tasse de sel d'Epsom . Détendez-vous dans le bain pendant au moins 15 à 20 minutes en écartant légèrement les jambes pour que l'eau puisse baigner le scrotum. La chaleur de l'eau peut stimuler le mouvement des fluides corporels et aider à résoudre le blocage tandis que le sel permet de tirer le fluide par la peau et de réduire le gonflement. Le sel d'Epsom est aussi riche en magnésium ce qui vous aide à détendre les muscles et les tendons et à soulager la sensibilité.
Si votre hydrocèle provoque des douleurs, vous pourriez faire empirer l'inflammation et les symptômes si vous exposiez votre scrotum à de l'eau chaude (ou à n'importe quelle source de chaleur).
Ne prenez pas de bain trop chaud pour éviter de vous ébouillanter et ne restez pas trop longtemps dans la baignoire pour éviter de vous déshydrater.
 
 
 
Évitez les traumatismes au niveau des testicules et les IST. La cause de l'hydrocèle chez les bébés est inconnue, même s'il est possible que cela provienne d'un reflux de fluides provoqué par une mauvaise circulation à cause d'une mauvaise position du bébé dans l'utérus. Chez les garçons et les hommes, la cause est souvent liée à un traumatisme au niveau du scrotum ou à une infection. Le traumatisme peut se produire après une lutte, la pratique d'un art martial, le vélo ou d'autres activités sexuelles. Les infections au niveau des testicules ou du scrotum sont souvent liées à des infections sexuellement transmissibles   . Vous devez alors protéger votre scrotum des traumatismes et des rapports sexuels non protégés.
Si vous jouez à un sport de contact, portez toujours une protection au niveau de l'entrejambe pour protéger votre scrotum de blessures éventuelles.
Portez toujours un préservatif neuf lorsque vous avez des rapports sexuels pour réduire de manière significative le risque d'infection. Les IST ne provoquent pas toujours des infections au niveau des testicules, mais ce n'est pas non plus rare.
 
 
 Autres Traitements
 
1 Enduire l’organe atteint d’une pâte obtenue en pétrissant de graisse une certaine quantité d’oseilles écrasées.
 
2Faire bouillir ensemble des racines et des feuilles de Lannea velutina. Se servir de la décoction pour laver les testicules qui se dégagent.
 
3 Boire de temps à autre une décoction de racines de Balanites aegyptiaca. Diminue la grosseur du membre atteint mais ne le guérit pas.
 
4 Introduire dans une eau en ébullition une bonne poignée de racines légèrement raclées, puis finement écrasées d’Acacia arabica. Laissez refroidir toute la nuit. Le jour suivant, étant à jeun, boire en assez grande quantité, une portion du dit liquide. Enduire ensuite les parties génitales  d’une pâte composée d’eau et des fruits secs pilés de l’arbre en question. Trois jours de traitement.
                               
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire