REMÈDES NATUREL CONTRE LA MYCOSES VAGINALES

  • Par
  • Le 21/08/2020
  • 0 commentaire

REMÈDES NATUREL CONTRE LA MYCOSES VAGINALES

 

REMÈDES NATUREL CONTRE LA MYCOSES VAGINALES 

Naturellement présent dans le corps, et donc dans la flore vaginale, le Candida Albicans est généralement la cause des mycoses vaginales. Si, d’ordinaire, il ne se développe pas suffisamment et ne présente donc aucun souci, il peut rapidement proliférer en cas de déséquilibre hormonalPour luter contre cette prolifération , les experts de Dawasanté mettent a votre disposition un traitement naturel a base de plante médicinale. Cliquer sur l'image ci-dessous pour découvrir ce traitement naturel . 

MYCOSES VAGINALE

 

La flore vaginale s’en trouve alors perturbée, les bonnes bactéries meurent et un environnement acide, favorable à la multiplication des Candida, s’installe. Sont en cause certains médicaments et traitements hormonaux, ainsi que la fatigue et le stress.

S’il adore les milieux acidesle Candida est aussi très friand de sucre… Une alimentation trop riche en sucres transformés (sucre blanc, bonbons, pâtisseries, boissons en tous genres) peut donc causer des mycoses à répétition. Il est donc important de ne pas manger trop sucré.

Les irritations, enfin, peuvent être propices aux mycoses. Survenant parfois après un rapport sexuelelles peuvent aussi être dues à une hygiène trop intense. Le vagin étant auto-nettoyant, il n’est en effet pas nécessaire de le nettoyer de fond en comble, au risque de déséquilibrer sa flore.

       Avant toute chose, sachez qu’il est important pour vous de consulter un médecin afin de déterminer s’il s’agit bien d’une mycose vaginale. Une fois le diagnostic posé, vous pourrez alors avoir recours aux remèdes ci-dessous.

Ainsi nous allons énumérer quelque solution naturelle pour lutter contre les mycoses :

1 :Les bons gestes

Il y a des bons gestes à appliquer pour prévenir le risque de mycose vulvaire et éviter les récidives.

D’abord, préférez les sous-vêtements en coton et lavez-les à 60°C. Ensuite, en ce qui concerne votre toilette intime, mieux vaut bannir les douches vaginales, savons parfumés et autres produits qui agressent la flore vaginale. Et lorsque vous allez à la piscine, rincez-vous immédiatement à l’eau courante. Ne gardez jamais sur vous un maillot de bain humide. Enfin, il est conseillé de limiter sa consommation de sucre. En effet, le champignon raffole des sucreries.

2 :Le bicarbonate de soude

Basique, le bicarbonate va avoir pour effet de rééquilibrer la flore vaginale et ainsi tuer les champignons indésirables.

Pour cela, dissolvez 2 c. à s. de bicarbonate de soude dans 1L d’eau tiède puis aspergez vos parties intimes avec la main. Ne rincez pas et séchez en tamponnant légèrement à l’aide d’une serviette propre.

3 :Les probiotiques

Les probiotiques permettent également de rétablir l’équilibre de votre flore vaginale. Ils vont faire disparaître la mycose et éviter qu’elle ne récidive.

Les probiotiques sont disponibles en pharmacie sous forme de gélules. À prendre matin et soir, ¼ d’heure au moins avant le repas, pendant 10 à 20 jours maximum.

4 :L’huile de coco

Antifongique et antibactérienne, l’huile de coco est le remède le plus simple et le plus doux que vous puissiez trouver pour éradiquer une mycose vaginale. Il vous suffit d’appliquer 10 gouttes matin et soir sur les zones concernées, pendant 1 semaine.

Pour plus d’efficacité, ajoutez 1 goutte d’huile essentielle de thym à linalol et appliquez uniquement à l’extérieur du vagin. Attention, l’utilisation d’huile essentielle est interdite aux femmes enceintes et allaitantes.

5 :Le vinaigre de cidre BIO

Grâce à ses enzymes, le vinaigre de cidre favorise la prolifération des bonnes bactéries, tout en réajustant le pH du corps.

Côté utilisation, vous pouvez l’intégrer régulièrement dans vos plats et vinaigrettes. Autre possibilité, diluer 1 c. à s. de vinaigre dans un verre d’eau et boire ce mélange 1 à 2 fois par jour en cas de crise. Pas très bon, mais réellement efficace !

6 :Le yaourt nature bio

Ce remède naturel contre les mycoses a de quoi surprendre. Et pourtant, il s’agit d’un moyen efficace pour lutter contre l’affection intime. En effet, le yaourt nature bio est riche en probiotique. Cela permet de reconstruire la flore vaginale, alors affaiblie par le champignon.

Imbibez un tampon hygiénique de yaourt, puis introduisez-le en douceur dans le vagin. Laissez-le pendant une heure avant de le retirer. Ce geste peut être effectué jusqu’à deux fois par jour pendant deux semaines.

Attention, n’utilisez jamais un yaourt sucré car le champignon Candida albicans aime les sucreries.

 7 :L'EXTRAIT DE PÉPINS DE PAMPLEMOUSSE :

Puissant antifongique et antibactérien, l'extrait de pépins de pamplemousse est efficace contre les mycoses à candida albicans sans endommager la flore intestinale et sans effet secondaire. Il peut être employé par la femme enceinte. Il n'est pas source d'interactions médicamenteuses comme l'est le jus de pamplemousse. 5 gouttes diluées dans 1 cuillère à soupe d'huile de sésame, imbibez un tampon hygiénique et l'introduire dans le vagin. Gardez pendant 3 heures, 1 fois par jour pendant 1 semaine.

Choisir un véritable extrait de pépins de pamplemousse (EPP) dosé à 1200 mg de bio flavonoïdes.

8 :LA PROPOLIS VERTE :

Antibactérienne, elle a une action sur la destruction du candida albicans. De plus, sa richesse en flavonoïdes lui confère des propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires et antioxydants. Elle stimule aussi le système immunitaire. 8 gouttes matin et soir pendant 1 mois. On peut également le prendre en gélule (suivre la posologie du fabricant).

9 :AIL :    L'ail possède des propriétés fongicides et antibactériennes.

Coupez 1 ou 2 gousses d'ail dans un verre d'eau. Laissez tremper toute la nuit et boire le matin. En raison du risque de botulisme en cas d'ingestion d'un aliment stocké dans un milieu sans oxygène (comme dans de l'huile), il est conseillé d'acidifier les gousses d'ail en les trempant dans du vinaigre pendant une semaine au réfrigérateur. Si ce n'est pas fait, la préparation doit être conservée hors de portée des enfants pour éviter tout risque.

Presser les gousses d'ail.

Les gousses d'ail peuvent ensuite être égouttées brièvement et pressées par exemple avec un presse-ail. Laisser l'ail pressé à l'air libre pendant une vingtaine de minutes afin de maximiser la création de composés antimycosiques.

Placer l'ail pressé dans un récipient et recouvrir l'ail d'huile. Ne pas utiliser d'huile d'olive ou toute huile pouvant se figer au réfrigérateur (l'huile de tournesol ne pose pas de problème). Fermer ou couvrir le récipient d'un film plastique et le placer au réfrigérateur. La préparation est prête après au moins 8 heures.

Accessoirement, filtrer l'huile au moyen d'une passoire fine puis remplir un récipient avec le produit obtenu. Un flacon pulvérisateur (à spray horizontal), un compte-gouttes - tous deux disponibles en pharmacie - ou un verre peut être utilisé.

Un compte-goutte permet d'appliquer facilement la préparation.

Il est important de stocker la préparation au réfrigérateur. L'effet antimycosique de l'ail diminue de 70 % en un mois lorsqu'elle est stockée à température ambiante, ce qui est évité par un stockage au réfrigérateur

10 :S'occuper aussi de son stress

Il est indispensable de traiter en parallèle l'intensité négative des émotions par du yoga, du tai chi chuan, du Qi qong, de la sophrologie, de la méditation, ... à chacune de trouver la méthode adaptée en fonction de son caractère, de son planning, de son intérêt pour se relaxer, et se sentir bien.

L'huile essentielle de camomille romaine est relaxante et réconfortante. Elle apaise le système nerveux en cas d'angoisse, d'anxiété, de nervosité.

Appliquez 2 gouttes sur les poignets et respirer profondément

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire