Drepanocytose ce85a9176dd6b52560f9857a4cae0ff48b76c3ad 1

LES SYMPTÔMES DE LA DRÉPANOCYTOSE: TRAITEMENT NATUREL

La drépanocytose, aussi appelée anémie falciforme, est une maladie héréditaire touchant l'hémoglobine des globules rouges. Cette protéine est essentielle à la fonction respiratoire: c’est elle qui permet le transport de l'oxygène dans notre organisme. Elle participe aussi à l'élimination du dioxyde de carbone.

Chez les personnes atteintes de drépanocytose, l'hémoglobine est anormale. Quand la concentration en oxygène du sang diminue, elle déforme les globules rouges (ou hématie) qui prennent alors la forme de faucilles, au lieu d'être biconcaves. Il en résulte plusieurs symptômes caractéristiques de la maladie dont les plus courants sont une anémie chronique, des crises douloureuses vaso-occlusives et une sensibilité plus importante aux infections.

Si vous souffrez de drépanocytose et que vous souhaitez atténuer les symptômes naturellement, nos experts ont la solution pour vous.

Plantes médicinales africaine
Si vous cherchez un moyen naturel pour guérir de la drépanocytose, alors ce traitement naturel est fait pour vous. Voici le meilleur remède naturel au monde pour soigner la drépanocytose. La tisane est un remède naturel fait à base de plantes médicinales. Les principes actifs qu’elle contient empêchent l’apparition des crises douloureuses chez l’enfant comme chez l’adulte. Ainsi, elle agit en réduisant le nombre de globules rouges déformées par la drépanocytose et en favorisant la production de nouveaux globules rouges normaux.
Par ailleurs, il redresse les globules rouges déformés par la maladie et les empêche de bloquer les petits vaisseaux sanguins et d’entraîner des douleurs intenses. Cela vous permettra donc de retrouver une circulation sanguine normale. Cette tisane est un remède très efficace et a déjà permis à de nombreux patients d’empêcher leurs crises de drépanocytose. Son succès dépasse largement celui du principal médicament contre la drépanocytose.
Pour découvrir notre traitement naturel contre la drépanocytosecliquez sur l'image en-dessous
 Tisane dafrique bio pour drepacytose dawabio

Tel/ Whatsapp : +33644663730     22990431736

 

L’anémie

L’anémie désigne un manque d’hémoglobine (ou de globules rouges) et se traduit par une fatigue excessive et une sensation de faiblesse. Lorsque l’anémie est assez sévère, le malade peut avoir des difficultés à respirer (essoufflement) et une accélération des battements du cœur (tachycardie), le moindre effort est perçu comme avoir effectué un sport intensif.

Les drépanocytaires sont anémiques en permanence mais s’y adaptent généralement assez bien. Parfois, les seuls signes visibles sont la fatigabilité et une couleur jaune des yeux ou de la peau, appelée jaunisse (ou ictère), et une coloration foncée des urines. Ces manifestations sont, en elles-mêmes, sans conséquences médicales graves.
La sévérité de l’anémie peut varier au cours du temps. Elle peut s’aggraver brutalement en cas de fonctionnement excessif de la rate, on parle de séquestration splénique (splénique : qui se rapporte à la rate), ou en cas d’infections à l’origine de crises dites aplasiques (elles sont dues à l’arrêt temporaire de fabrication des globules rouges). 

Aggravation de l’anémie

Séquestration splénique
Le fonctionnement intensif de la rate est une manifestation qui se retrouve surtout chez l’enfant. La rate est un organe situé en haut à gauche de l’abdomen et dont un des rôles est de filtrer le sang et d’éliminer les substances nuisibles (bactéries, toxines…).
Les manifestations de la séquestration splénique sont :

  • Des douleurs abdominales ;
  • Une augmentation très soudaine du volume de la rate (splénomégalie),
  • Une pâleur marquée et, de manière générale, une aggravation de toutes les manifestations de l’anémie

La séquestration splénique est brusque et importante. Elle peut mettre la vie en danger, surtout chez les enfants de moins de sept ans. Si le malade ou son entourage pense reconnaître les signes d’une séquestration splénique, il est conseillé de conduire le malade en urgence à l’hôpital.

NB: Il est conseillé aux proches de l’enfant drépanocytaire d’apprendre à palper la rate.

Crises aplasiques

Les crises aplasiques se caractérisent par des manifestations telles que la fièvre, les maux de tête (céphalées), les douleurs abdominales, une perte d’appétit ou des vomissements. Ces manifestations sont transitoires.
Ces crises peuvent être liées à un manque en vitamine B9 (acide folique), c’est une affection fréquente et bénigne qui passe souvent inaperçue chez les enfants non drépanocytaires.


NB: Il est conseillé aux drépanocytaires de prendre régulièrement l’acide folique et de consommer des aliments riches en vitamine B9.
Nous terminons sur ce point, néanmoins nous aborderons dans le prochain article les Crises Vaso-occlusives (crises très douloureuses) et leur implication sur le malade drépanocytaire.
Prenez soin de vous, parce que la drépanocytose n’est pas une fatalité.

Crises vaso-occlusives

Les crises « vaso-occlusives », qui sont dues à la « mauvaise » irrigation en sang de certains organes, se manifestent par des douleurs très vives et brutales dans certaines parties du corps et peuvent, à la longue, entraîner la destruction de certains organes ou parties d’organes (la nécrose). Ces douleurs sont les manifestations les plus fréquentes de la maladie. Elles peuvent être :
- Soudaines (ou aiguës)
Transitoires (c’est-à-dire durer quelques heures ou quelques jours)
Chroniques (c’est-à-dire durer plusieurs semaines).

Il arrive aussi que les deux types de crises coexistent chez un même individu (douleur chronique à laquelle s’ajoutent des crises brutales). Elles sont favorisées par la déshydratation, c’est pourquoi il est recommandé de boire beaucoup d’eau, mais elles sont aussi favorisées par le froid, l’altitude, le stress, la colère, les efforts excessifs, les infections etc...
Toutes les parties du corps peuvent être concernées, mais certains organes sont plus sujets que d’autres aux crises vaso-occlusives : les os, les pieds et les mains, la mâchoire, les poumons, le cerveau. Les crises se manifestent différemment selon le ou les organe(s) atteint(s). Il peut s’agir de douleurs abdominales, fréquentes chez l’enfant et plus rarement chez l’adulte.

Atteinte des os et des articulations (ostéo-articulaire)
L’atteinte ostéo-articulaire est très fréquente, surtout après l’âge de cinq ans. Les personnes ressentent des douleurs osseuses ou articulaires le plus souvent brutales et qui peuvent changer de localisation dans le corps.
Elles sont dues à des gonflements à l’intérieur d’un os (oedème intra-osseux). Les douleurs surviennent surtout dans les os des jambes et des bras et dans la colonne vertébrale mais peuvent aussi toucher le bassin, la poitrine ou la tête. Les crises douloureuses, qui durent généralement trois à dix jours, sont difficilement prévisibles. A terme, des parties d’os peuvent être détruites (infarctus osseux ou ostéonécrose) ce qui peut conduire à des complications articulaires.
Le syndrome pied-main ou dactylite

Ce syndrome concerne exclusivement l’enfant, avant l’âge de deux ans. Le(s) pied(s) et/ou la ou les main(s) deviennent chauds, gonflés, et les mouvements sont douloureux. Cela peut être la première manifestation de la maladie chez les jeunes enfants, associée ou non à de la fièvre.

Pour plus d’informations, veuillez contacter nos experts au :

Tel/ Whatsapp : +33644663730     22990431736

 

Traitement naturel drépanocytose remede naturel drépanocytose tisane contre drépanocytose plantes médicinale contre drépanocytose

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire