Kyste ovarien 2

KYSTE OVARIEN ET INFERTILITÉ FEMININE: Traitement homéopathique

  • Par
  • Le 21/08/2020
  • 0 commentaire

Chaque femme doit avoir peur si elle entend une maladie appelée kyste ovarien. Cette maladie devient une chose effrayante car sa présence dans le corps peut devenir cancéreuse et mortelle. Fondamentalement, les kystes ovariens ne sont pas dangereux. Ce qui le rend évolutif en tumeur maligne, c'est lorsque le kyste ovarien se rompt, que sa taille est très grande ou qu'il bloque l'approvisionnement en sang des ovaires.

Les kystes ovariens sont des bosses ou des sacs remplis de liquide qui se développent dans les ovaires d'une femme. Cette condition est assez courante chez les femmes. La plupart des kystes ovariens sont inoffensifs et peuvent disparaître d'eux-mêmes sans traitement spécial. La présence de kystes dans l'ovaire est difficile à détecter car elle est souvent asymptomatique. Les nouveaux kystes présentent des symptômes lorsqu'ils se sont développés. L'infertilité correspond à l'incapacité pour un couple d'obtenir une grossesse ou, pour une femme, de mener une gestation à son terme. Selon les estimations, l'infertilité est avérée au terme de deux années de rapports sexuels non protégés. Contrairement à la stérilité, l'infertilité féminine n'a pas de caractère définitif. Elle peut résulter de différents troubles ou dysfonctionnements gynécologiques : endométriosedysfonction ovarienne, polypes utérins, obstruction des trompes de Fallope, obésité, stress, consommation excessive d'alcool...

Vous voulez un traitement naturel contre les kystes ovariens, le voici

Si vous souffrez du syndrome des ovaires polykystiques et que vous recherchez un traitement naturel qui vous guérira et vous fera éviter l’opération, voici le traitement naturel qu’il vous faut. Nous vous proposons un traitement entièrement naturel pour guérir de vos Kystes ovariens. Il est donc constitué de trois éléments : des tisanes, un cataplasme, et des ovules vaginaux. C’est un remède naturel efficace, rapide et durable qui permet d’éliminer définitivement les kystes. Tous les éléments de notre traitement sont naturels et à base de plantes. Faites-nous alors confiance ! C’est donc le secret pour guérir des kystes ovariens sans opération.

Ce traitement naturel par les plantes médicinales contre kystes ovariens a prouvé son efficacité avec des dizaines de cas résolus. Cette tisane est la solution miracle pour guérir définitivement des kystes ovariens.
En effet, elle contient plusieurs plantes qui imiteront l’action des œstrogènes dans votre corps. La tisane est composé de plusieurs herbes qui régulent les niveaux d’hormones et la taille de vos kystes. Ainsi ce remède naturel, vous aidera pour soulager les douleurs du cycle menstruel et régulariser votre cycle. Cliquez sur l'image pour découvrir le produit.

TRAITEMENT NATUREL KYSTE OVARIEN

Tel/ Whatsapp : +33644663730     22990431736

Reconnaître les symptômes des kystes ovariens

Dans la plupart des cas, nous ne sommes généralement pas conscients de la présence de kystes ovariens dans le corps. Mais vous ressentirez les symptômes si vous avez des kystes qui ont agrandi, rompu ou recouvert le flux sanguin vers les ovaires. Les symptômes suivants peuvent survenir en raison de kystes:

  • Mictions fréquentes.
  • Douleur lors des selles.
  • Se sentir fatigué et étourdi.
  • Flatulence.
  • Changements dans le cycle menstruel.
  • Nausées, vomissements ou douleurs mammaires .
  • Indigestion ou facile à remplir même si vous ne mangez que peu.
  • Douleur lors des rapports sexuels.
  • Douleurs pelviennes avant l'arrivée des menstruations ou pendant
  • Douleur pelvienne qui se propage au bas du dos et aux cuisses.

S'il y a une douleur soudaine et intense dans la région pelvienne ou abdominale et qu'il y a une fièvre accompagnée des symptômes ci-dessus, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Facteurs de risque de cancer de l'ovaire

Fondamentalement, les kystes ovariens sont inoffensifs, surtout s'ils sont traités tôt dans le développement. Cependant, le kyste a le potentiel de se transformer en cancer de l'ovaire, surtout si la victime:

  • Est entré en ménopause .
  • Agé de 50 à 60 ans.
  • Possède les gènes de mutation BRCA1 et BRCA2.
  • Avoir une famille avec des antécédents de cancer de l'ovaire.
  • A souffert d'un cancer du sein.
  • Avoir suivi un traitement hormonal après la ménopause.
  • Fumer.
  • Souffre du syndrome des ovaires polykystiques .
  • Ont déjà pris des médicaments pour augmenter la fertilité.
  • N’avoir jamais été enceinte.

Si, pour une raison quelconque, vous vous inquiétez des kystes ovariens dans le corps, consultez un médecin. Avec un diagnostic précoce, le kyste peut être traité correctement et le risque de complications est plus faible.

Relation entre kyste ovarien et fertilité

Premièrement, il est important de dire que la majorité des femmes ayant des kystes ovarien vivront une grossesse normale. Cependant, certains kystes ovariens sont responsables d’une baisse de la fertilité. Tout dépend du type de kyste ovarien que vous avez.

Ce sont les kystes non fonctionnels qui affectent la fertilité

Les kystes endométriosiques

On les retrouve fréquemment chez les femmes présentant une infertilité. Ils sont la conséquence d’une maladie, l’endométriose, au cours de laquelle du tissu de l’endomètre (muqueuse à l'intérieur de l'utérus) se développe dans d’autres organes. En fin de cycle, l'endomètre saigne et les règles arrivent. La présence de sang, dans des organes où il ne peut pas s'évacuer, comme l’ovaire, entraîne des hématomes douloureux, longs à disparaître. On nomme aussi ces kystes : « kystes chocolat ». Lorsque le kyste devient trop volumineux, le traitement consiste en l’ablation du kyste, le plus souvent par cœlioscopie. Environ 50 % des patientes traitées chirurgicalement réussissent à devenir enceintes.

Ils appartiennent à la famille des kystes fonctionnels. Des perturbations hormonales conduisent au grossissement anormal d’un follicule qui ne se rompt pas et ne libère donc pas l’ovule. Conséquence : il n’y a pas d’ovulation. Heureusement, ces kystes disparaissent souvent spontanément au bout de quelques cycles menstruels. Si ce n’est pas le cas, un traitement médical (pilule œstroprogestative) peut être proposé afin que tout rentre dans l’ordre. Puis un contrôle par échographie est effectué au bout de deux ou trois mois pour s'assurer que le kyste a disparu. Le plus souvent, on le découvre fortuitement, mais de temps en temps, ce sont des douleurs pelviennes qui amènent à consulter.

Le syndrome des ovaires polykystiques ou "dystrophie ovarienne"

Une femme sur dix est touchée par cette affection causée par une anomalie hormonale, dont l’origine est mal connue. L’échographie permet de la diagnostiquer et montre des ovaires augmentés de taille comportant plus de douze petits follicules à leur surface. Les symptômes de cette maladie se manifestent par une anovulation, des règles irrégulières voire absentes et une poussée d'hormones mâles se traduisant parfois par de l'acné et une augmentation de la pilosité. Une prisede poids, voire une obésité est fréquente. Suivant l’importance des signes, la maladie peut exister sous une forme légère, modérée ou sévère. On ne guérit pas de la maladie et les symptômes se traitent au cas par cas. Aussi le traitement est adapté en fonction de chaque patiente. Pour permettre une grossesse, des stimulations hormonales permettent de rétablir une ovulation. La fécondation in vitro est aussi une solution.

Traitement médicaux

  • La kystectomie par coelioscopie. Par coelioscopie, le chirurgien utilise un endoscope pour aller regarder dans le péritoine et voir le kyste. Il peut prélever et opérer le kyste par cette voie. Chez une femme ménopausée ou en cas de gros kyste, le chirurgien peut décider d’ôter le kyste et l’ovaire, voire la trompe.
  • La chirurgie par laparotomie (ouverture du ventre) n’est pratiquée quand on soupçonne le kyste d’être cancéreux ou s’il est très gros. Elle est parfois réalisée lorsqu’une coelioscopie permet de s’apercevoir qu’il s’agit d’un cancer de l’ovaire.
  • Le cas de l’endométriose : dans le cas où il existe de nombreux kystes, un traitement hormonal mettant les ovaires au repos pendant 6 à 9 mois permet d’obtenir une diminution de la taille des kystes. Ce n’est qu’ensuite qu’une opération est effectuée afin d’enlever les kystes.

Pour plus d’information veuillez contacter nos experts aux :

Tel/ Whatsapp : +33644663730     22990431736

 
 

soigner kyste avec tisane plantes pour soigner kyste plante médicinal pour soigner kyste remède naturel contre kyste ovariens

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire