I87056 adenomyose

ENDOMÉTRIOSE: TRAITEMENT NATUREL ET TRAITEMENT MEDICALE

  • Par stephany
  • Le 21/08/2020
  • 0 commentaire

Le plus grand nombre de femmes souffrant d'endométriose survient à l'âge de 25 à 35 ans. C'est durant cette période que la plupart des familles décident de planifier une grossesse.

Environ 25 à 40% de l'infertilité féminine survient dans cette maladie. Cette pathologie peut devenir un obstacle important, empêchant l'ovule fécondé de rester dans la cavité utérine ou de provoquer des fausses couches. De plus, l'endométriose peut affecter l'ensemble du corps féminin, entraînant une altération du fonctionnement de nombreux organes et systèmes internes.

L'endométriose est une maladie du système reproducteur féminin dans laquelle le tissu de la muqueuse utérine (endomètre) commence à pénétrer dans les structures sous-jacentes (myomètre), les organes voisins (trompes de Fallope, ovaires, vessie) et affectant même des régions éloignées du corps (poumons, foie, etc.). d.). Dans le même temps, les foyers de l'endomètre à l'extérieur de l'utérus sont tout aussi sensibles au cycle menstruel, contribuant périodiquement au développement de saignements. Les manifestations initiales de la pathologie se manifestent par des menstruations douloureuses, abondantes et prolongées.

Cependant nos experts à DAWABIO ont trouvé le meilleur traitement pour cette maladie, cliquez ici  pour en savoir plus

Nos contacts: +33644661758 ou +22990312738

Pourquoi l'endométriose se développe et sa classification

Malgré les nombreuses études menées pour identifier les causes fiables du développement de l'endométriose, un consensus n'a pas encore été atteint dans la communauté scientifique. Il existe de nombreuses théories génétiques, immunitaires et autres, moins courantes. Ce qui suit est considéré comme le plus fiable.

Il existe deux formes principales d'endométriose, différentes dans leurs causes et manifestations:

  • Génital: Elle affecte les organes génitaux internes: utérus, trompes de Fallope, ovaires, vagin. En raison de la présence d'un processus inflammatoire chronique (endométrite de toute nature), des avortements, des blessures, de la présence d'un dispositif intra-utérin ou spontanément, les cellules de l'endomètre commencent à se développer dans la couche musculaire de l'utérus. Deux de ses sous-espèces sont également distinguées:
    • Génital externe: Elle n'affecte que les ovaires et le péritoine du bassin.
    • Organes génitaux internes (adénomyose ou endométriose utérine). Il se développe dans la couche musculaire, entraînant une augmentation du corps de l'utérus. Souvent associé à un myome.
  • Extragénital : Des foyers d'endométriose se produisent dans les organes pelviens, la cavité abdominale, les poumons, les intestins, la peau, etc. Pendant les menstruations, le sang avec des cellules endométriales rejetées, pour diverses raisons, pénètre d'abord dans les trompes de Fallope, puis dans la cavité abdominale. À la surface du péritoine, les cellules endométriales prennent racine, augmentent progressivement en nombre, menstruent et, par la suite, se propagent dans tout le corps.

Des cas de combinaison d'endométriose génitale et extragénitale sont connus.

Il existe 4 stades de développement de cette pathologie, en fonction de la prévalence et de la profondeur des foyers:

  • Stade I - Foyers de petite taille, superficiels (affectant uniquement la membrane muqueuse de l'utérus) - endométriose minimale.
  • Stade II - Certains foyers pénètrent la membrane musculaire - endométriose légère.
  • Stade III - il existe des foyers profonds et transmuraux (à travers toute la paroi de l'utérus) d'endométriose. De petits kystes ovariens endométrioïdes se développent.
  • Stade IV - il existe de nombreux foyers profonds, les kystes atteignent des tailles importantes. Des foyers d'endométriose germent dans les organes voisins (vagin, rectum, vessie), des adhérences se développent dans le petit bassin - endométriose sévère.

 

Comment se manifeste la maladie

Selon la forme de la maladie (génitale, extragénitale) et le stade du processus, les manifestations peuvent être différentes. Et si sous la forme extragénitale les symptômes dépendent des organes affectés, l'endométriose génitale a un certain nombre de signes caractéristiques:

  • Syndrome de la douleur 
  • Saignement
  • Dysménorrhée
  • Infertilité 
  • Maladie adhésive 
  • Lésion extragénitale

 

Ce qui menace l'endométriose

Le développement de complications de cette pathologie est étroitement lié à ses manifestations et symptômes. Les conséquences les plus graves de l'endométriose sont:

  • Infertilité
  • Maladie adhésive.
  • Anémie
  • Dommages au système nerveux central.
  • Tumeur maligne des foyers d'endométriose.

Si une grossesse survient néanmoins dans le contexte de l'endométriose, son évolution peut être compliquée par la menace d'une fausse couche, d'une mauvaise fixation du placenta et d'une hypoxie fœtale. L'adhésion peut conduire au développement d'une grossesse extra-utérine.

 

Diagnostics

DOULEUR Endométriose

Si le patient est préoccupé par des douleurs abdominales et tente de concevoir sans succès, la question se pose de la présence ou de l'absence d'endométriose.

Quels sont les symptômes associés à l'endométriose?

L'étude des plaintes des patientes, l'histoire de sa maladie, l'examen gynécologique ne sont que les premières étapes du diagnostic de l'endométriose. Pour clarifier le diagnostic, une échographie, une tomodensitométrie ou une IRM (imagerie par résonance magnétique) et d'autres méthodes de recherche sont effectuées.

Mais le «gold standard» dans le diagnostic de cette pathologie est la laparoscopie avec une biopsie.

 

Traitement de l'endométriose

Aujourd'hui, on distingue trois principales méthodes de traitement de l'endométriose: médicamenteuse, chirurgicale et combinée. Chaque méthode a ses propres côtés positifs et négatifs, la portée. Lors du choix d'un traitement, le médecin est guidé par l'âge, le stade et la forme de la maladie, planifiant une grossesse ultérieure .

 

TRAITEMENT A BASE DE PLANTE

Ce traitement naturel  pour soigner l’endométriose supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles et   de vos rapport sexuels (dispareunie) . A chacune de vos règles ces douleurs reviennent encore plus fortes que lors du cycle précédent. Sachez que les endométrioses ont pour conséquences principale des douleurs atroces lors des règles. Cependant, elle peut aussi être responsable d’infertilité: soit en obstruant vos trompes, soit en empêchant l’ovulation (anovulation). En effet, 30 à 40% des femmes souffrants d’endométriose sont infertiles.

En suivant notre traitement naturel et grâce à une alimentation appropriée , les douleurs peuvent être soulagés et vous aurez enfin la possibilité d’avoir un enfant. Rassurez vous. Nous utilisons les plantes pour soigner l’endométriose. Cette tisane naturelle facilite aussi les multiplications cellulaires relatives à la fertilité, à la croissance, à la cicatrisation, à l’immunité; à la synthèse et à la sécrétion de nombreuses hormones.

Pour découvrir ce produit, cliquez sur l'image.

ENDOMÉTRIOSE traitement naturel

Nos contacts: +33644661758 ou +22990312738

Traitement médicamenteux

Traitement médicaux pour endométriose

Un traitement conservateur est utilisé s'il est nécessaire de préserver la fonction de procréation d'une femme à un jeune âge ou préménopause et au stade de la préparation au traitement chirurgical. Lors de la thérapie médicamenteuse de l'endométriose, le traitement est effectué dans deux directions: l'élimination de la douleur (analgésiques, AINS) et la suppression de l'activité des foyers pathologiques à l'aide de médicaments hormonaux. Il doit être clairement compris qu'un traitement conservateur de l'endométriose sans hormones est impossible.

En tant que traitement de première intention, des contraceptifs oraux combinés (COC) ou des progestatifs sont prescrits.

Pour réduire le symptôme de la douleur, des analgésiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits.

L'hormonothérapie vise à supprimer l'activité et à réduire la taille des foyers endométriaux. La sélection d'un schéma thérapeutique est basée sur la réduction maximale de la manifestation des effets secondaires des médicaments. Les outils suivants sont les plus couramment utilisés:

  • Progestatifs (gestagènes). Ils sont pris en 6 à 8 mois sous n'importe quelle forme et à n'importe quel stade de l'endométriose. Ils contribuent à la normalisation de la sécrétion de l'endomètre, ralentissent sa croissance et réduisent le volume des saignements menstruels jusqu'à leur absence totale. Le diénogest, la dydrogestérone, la progestérone, la noréthistérone sont utilisés. Parmi les effets secondaires, le développement d'une dépression, de saignements intermenstruels, de douleurs dans la région des glandes mammaires est possible.
  • COC monophasiques. Les contraceptifs oraux bloquent complètement les mécanismes cycliques dans le corps féminin, ce qui empêche la croissance et le rejet ultérieur de l'endomètre, le développement de saignements menstruels. Cela conduit à une élimination complète ou presque complète des manifestations de l'endométriose. L'utilisation de COC peut provoquer des maux de tête, une dépression, de l'insomnie, une augmentation de la pression artérielle et réduire la libido.
  • Agonistes hormonaux libérant de la gonadotrophine, systèmes de libération hormonale: contraceptifs hormonaux combinés vaginaux et transdermiques, formes progestatives de dépôt sous-cutané et intramusculaire, le système intra-utérin de libération de lévonorgestrel (DIU-LNG) sont utilisés pour les COC et les gestagens inefficaces ou la laparoscopie avant la laparoscopie.
  • Les agonistes hormonaux libérant de la gonadotrophine sont pris une fois par mois et constituent une «artillerie lourde» en hormonothérapie. Indiqué aux stades III - IV de l'endométriose. Ils bloquent la production de facteurs de libération spécifiques dans l'hypothalamus, ce qui empêche le développement ultérieur des hormones sexuelles en fonction du cycle féminin. Ces médicaments peuvent provoquer des bouffées de chaleur, une baisse de la libido, une sécheresse vaginale, des symptômes de la ménopause, l'ostéoporose, des maux de tête et des douleurs musculaires.

 

Traitement chirurgical

Traitement chirurgical pour endométriose

 

Actuellement, de plus en plus de préférence est donnée aux opérations de préservation d'organes, à l'exclusion de la résection de l'utérus et de ses appendices. Cette tendance est due à de grands progrès en chirurgie mini-invasive au cours des 10 à 15 dernières années. Le principal objectif du traitement chirurgical de l'endométriose aujourd'hui est l'élimination des foyers et la restauration maximale de la fonctionnalité du système reproducteur féminin.

L'excision des lésions endométrioïdes est recommandée dans la mesure du possible, en particulier des lésions endométriosiques profondes, la cystectomie laparoscopique des kystes endométrioïdes (endométriomes). Cela évite la rechute des symptômes et l'endométriome.

Un rôle important pendant la période postopératoire, la possibilité de complications est jouée par le niveau de professionnalisme du chirurgien. Les cliniques mère-enfant emploient des spécialistes de renommée mondiale avec des techniques pour effectuer des interventions chirurgicales modernes pour éliminer les lésions endométriosiques.

La prévention

Afin de prévenir le développement de l'endométriose, les facteurs provoquants suivants doivent être évités: processus inflammatoires aigus ou chroniques dans l'utérus, lésions utérines, avortements médicaux.

Si vous soupçonnez les premières manifestations de cette maladie, ne retardez pas le diagnostic et le traitement. L'identification et l'élimination de l'endométriose au stade I-II contribuent à la préservation maximale de toutes les fonctions du système reproducteur féminin.

 

 

remède à la maison efficace pour Endométriose éviter la chirurgie et traiter Endométriose naturellement tisane pour enlever endométriose profitez de votre féminité en supprimant Endométriose par remède naturel

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire