Créer un site internet

Endo et sport

ENDOMÉTRIOSE ET SPORT: Traitement naturel

  • Par
  • Le 21/08/2020
  • 0 commentaire

L'endomètre est la doublure de la muqueuse de l'utérus. Elle subit des modifications et augmente et s'épaissit au cours du cycle menstruel et, en l'absence de grossesse, est éliminée par les menstruations. L'endométriose est une maladie causée par l'apparition dans des endroits inhabituels d'un tissu similaire à l'endomètre. Il peut être positionné à l'extérieur de l'utérus, sur les ovaires, sur les trompes de Fallope ou même sur les intestins ou dans les organes de la cavité abdominale. La pression sur les nerfs peut entraîner des douleurs associées à l'endométriose.

Ce traitement naturel  pour soigner l’endométriose supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles. A chacune de vos règles ces douleurs reviennent encore plus forte que lors du cycle précédent. Sachez que les endométrioses ont pour conséquences principale des douleurs atroces lors des règles. Cependant, elle peut aussi être responsable d’infertilité: soit en obstruant vos trompes, soit en empêchant l’ovulation (anovulation). En effet, 30 à 40% des femmes souffrants d’endométriose sont infertiles.

En suivant notre traitement naturel et grâce à une alimentation appropriée, les douleurs peuvent être soulagés et vous aurez enfin la possibilité d’avoir un enfant. Rassurez-vous. Nous utilisons les plantes pour soigner l’endométriose. Cette tisane naturelle facilite aussi les multiplications cellulaires relatives à la fertilité, à la croissance, à la cicatrisation, à l’immunité; à la synthèse et à la sécrétion de nombreuses hormones. Pour découvrir ce produit, cliquez sur l'image.

Nos contacts: +33644661758 ou +22990312738

ENDOMÉTRIOSE traitement naturel

Les causes de l'endométriose  

Jusqu'à présent, les spécialistes n'ont pas exactement établi les causes de l'endométriose. Une hypothèse concernant l'apparition de l'endométriose est l'inversion du flux menstruel (menstruations rétrogrades), suivie du stockage et de la prolifération du tissu endométrial à l'extérieur de l'utérus. Une autre hypothèse mentionne la possibilité de cellules endométriales primitives, mais capables de développement, dans la région pelvienne.

La troisième hypothèse la plus populaire mentionne également la possibilité de relocalisation des cellules endométriales par la circulation sanguine ou en raison du système lymphatique, s'il s'agit de rares cas d'endométriose atteignant le cerveau.

Facteurs de risque de l'endométriose

Les facteurs génétiques peuvent jouer un rôle important dans le développement de l'endométriose. La condition est également associée à des déficiences du système immunitaire, ainsi qu'à une augmentation des niveaux d'oestrogène dans le corps. La tendance à développer l'endométriose est plus visible chez les femmes âgées de 25 à 40 ans qui sont confrontées aux problèmes suivants:

Une période de cycle menstruel inférieure à 28 jours;

Durée des menstruations supérieure à 7 jours;

L'émergence de la première menstruation avant d'atteindre l'âge de 12 ans;

Modification du niveau d'oestrogène avec l'âge et la ménopause;

Les antécédents médicaux de l'endométriose sur la lignée génétique;

Anomalies utérines congénitales qui entravent le flux menstruel normal;

Structure anormale du col de l'utérus ou du vagin qui obstrue le flux menstruel.

 

L'endométriose est une maladie chronique. Toutes les femmes atteintes d'endométriose ne présentent pas de symptômes associés à la maladie, d'autres peuvent en faire l'expérience à faible intensité, mais un grand nombre éprouvent des symptômes graves et même une infertilité.

Les symptômes de l'endométriose incluent :

  • des douleurs pelviennes;
  • des douleurs au cours des relations sexuelles;
  • des changements dans les menstruations;
  • de la douleur et des crampes pendant les menstruations;
  • une émission de l'urine ou des défécations douloureuses durant les règles;
  • l'infertilité.

Bon nombre de ces symptômes sont aussi associés à d'autres troubles médicaux. La gravité du symptôme n'est pas forcément liée à la quantité de tissu présent à l'extérieur de l'utérus. Certaines femmes qui souffrent d'endométriose dans l'ensemble du bassin n'éprouvent aucune sensation particulière, alors que d'autres chez qui le trouble est très circonscrit éprouvent des douleurs atroces.

Les douleurs menstruelles qui ont été supportables pendant des années, mais dont l'intensité augmente, peuvent être un signe d'endométriose.

Il arrive que des kystes et du tissu cicatriciel se forment autour du vagin au niveau du bassin, rendant ainsi les rapports sexuels douloureux. Ces douleurs indiquent parfois un cas d'endométriose, mais ce symptôme peut également être provoqué par d'autres affections. Chez les femmes atteintes d'endométriose, le tissu endométrial finit souvent par atteindre l'un des ovaires ou même les deux. Il risque alors de former des kystes appelés endométriomes.

Le sport, un avantage ou un inconvénient pour l’endométriose

Les femmes atteintes d’endométriose profitent tout autant des effets positifs de l’exercice sur la santé que celles qui ne le sont pas. En principe, les premières peuvent pratiquer tous les types de sport et d’exercice qui leur plaisent et qui ne leur sont pas interdits pour d’autres raisons. Néanmoins, les femmes qui n’avaient qu’une activité physique limitée jusqu’alors ont tout intérêt à consulter leur médecin habituel ou leur gynécologue afin de vérifier que rien ne s’oppose à l’activité envisagée. De même, les femmes non entraînées devraient déterminer avec leur médecin le degré d’effort optimal pour elles avant de commencer un sport. Il peut éventuellement être utile d’établir un plan d’entraînement afin de savoir comment doser l’exercice.

Du point de vue de la santé, pratiquer une activité physique entraînant des douleurs ou en augmentant l’intensité n’a aucun sens. En conséquence, lorsque les troubles liés à l’endométriose sont particulièrement forts, il faut savoir adapter son plan d’entraînement à ses symptômes. Selon la localisation des foyers dans le corps, il se peut que seuls des exercices des bras et des épaules soient possibles ou même qu’il ne faille pratiquer aucune activité. Dans ce cas, et même si l’exercice procure un grand plaisir, il faut être raisonnable et cesser toute activité physique jusqu’à ce que les troubles aient disparu.

 

remède naturel endométriose traiter naturellement endométriose

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire