Créer un site internet

COMPLICATIONS FIBROMES UTERINS : Traitement naturel

  • Par
  • Le 21/08/2020
  • 0 commentaire

Complications des fibromes utérins et de leur traitement,traitement naturel, traitement chirurgical des fibromes, laparoscopie et hémorragie,                                                                                                 adhérences et complications

Abstrait

Une analyse critique du traitement chirurgical des fibromes compare toutes les techniques disponibles de la myomectomie. Différentes analyses statistiques révèlent les avantages de l'approche laparoscopique et hystéroscopique. Des complications peuvent survenir de la localisation des fibromes. Ils vont des saignements intermittents aux saignements continus pendant plusieurs semaines, des épisodes de douleur simples aux douleurs intenses, de la dysurie et de la constipation aux spasmes chroniques de la vessie et de l'intestin. Une péritonite survient très rarement. L'infertilité peut résulter d'un métro continu et d'une ménorragie. La difficulté de la myomectomie laparoscopique et hystéroscopique réside dans l'obtention d'une hémostase satisfaisante à l'aide des sutures appropriées. La myomectomie hystéroscopique nécessite un hystéroscope opératoire et un chirurgien gynécologique expérimenté.

 

1. Introduction

Les fibromes sont diagnostiqués chez 25 à 30% des femmes. Bien que la pathogenèse ne soit pas complètement comprise, nous savons que les myomes sont dépendants de l'hormone et sont dérivés de cellules de myome individuelles et non d'un processus métastatique. Les myomes sont les tumeurs solides bénignes les plus courantes de l'appareil génital féminin. Bien qu'ils soient souvent asymptomatiques, ils peuvent provoquer une ménorragie, une métrorragie, une infertilité, une douleur, une hémorragie sous pression et des avortements répétés. Alors que la myomectomie abdominale ouverte entraîne une morbidité limitée, similaire à celle de l'hystérectomie, la myomectomie laparoscopique offre des avantages remarquables au patient sur les plans médical, social et économique, avec moins de douleur postopératoire et un temps de récupération plus court. Semm et Mettler ont publié leur premier article sur la myomectomie par laparoscopie en 1980 [1]. Aujourd'hui, tous les myomes peuvent être énucléés par cette technique. La chirurgie laparoscopique conventionnelle est complétée par un support robotique et une entrée abdominale souvent modifiée en NOS (chirurgie à orifice naturel) et NOTES (chirurgie endoscopique transluminale à orifice naturel), également appelée entrée à un seul port.

J’ai des fibromes et je veux tomber enceinte, que dois je faire?
Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturel pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement.Pour découvrir notre remède naturel pour:
-Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
-Contre les fausses couches, cliquez ici
-Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici

 

2. Matériel et méthodes

Opération chirurgicale

 

2.1. Myomectomie conventionnelle et laparoscopique

Selon l’étendue du fibrome, le trocart optique est placé dans l’ombilic ou 10 cm plus haut dans la ligne médiane ou au point de Palmer. Sous vision, 2 ou 3 ports supplémentaires sont placés dans le bas de l'abdomen. La technique de résection des fibromes varie en fonction de la position et de la taille du myome.

(1) Myomas pédonculés

Le pédicule du myome est coagulé avec une pince bipolaire et coupé avec des ciseaux laparoscopiques ou réséqué après la mise en place de boucles ou d'agrafeuses. Les sutures ne sont pas toujours nécessaires.

 

(2) Myomas subserous et intra-muros

Après injection de la paroi du fibrome (extracapsulaire) avec une solution de dérivé de la vasopressine, une incision est faite à la verticale ou à l’horizontale loin de l'annexe. L'incision est prolongée jusqu'à atteindre la pseudocapsule; la dissection du myome est ensuite effectuée strictement dans le plan de la capsule en utilisant deux paires de pinces de préhension. L'hémostase continue est réalisée avec la pince bipolaire (ultracision). Après l'énucléation du myome, l'utérus est suturé le long d'un plan séromusculaire (bord à bord) en utilisant une ou deux couches de points de suture distincts en Poly Dioxanol Suture (PDS) avec noeuds extra ou intracorporels. Les pédicules de suture doivent être dans la plaie. Une aspiration et une irrigation continues sont effectuées pour minimiser la formation d'adhérences.

Les myomes sont ensuite extraits par voie sus-pubienne par morcellation avec un morcellateur électrique, puis par un contrôle laparoscopique et un nettoyage minutieux du péritonéal et une hémostase.

(3) myomes cervicaux

Ces myomes peuvent être facilement atteints et énucléés par voie transvaginale; Cependant, une excision par laparoscopie vaginale combinée est parfois nécessaire.

 

(4) adénomyose focale

En cas de dysménorrhée résultant de lésions adénomyotiques bien discernables, une énucléation ou une résection soigneuse de ces zones est conseillée. Une assistance échographique hystéroscopique peut guider la résection.

 

(5) Myomas sous-muqueux

Les myomes sous-muqueux situés dans la cavité utérine sont classés en 3 catégories selon leur infiltration myométriale. La résection hystéroscopique de ces fibromes est facile et est réalisée avec la boucle résectoscopique de manière tranchante avec un courant bipolaire ou monopolaire.

(6) l'hystéroscopie

Bien que la première exploration de la cavité utérine remonte à Bozzini, l’hystéroscopie (résectoscopie) au CO2, au liquide et au bureau moderne a été développée par Hans Lindemann à Hambourg en 1972 et améliorée et modifiée par Bettocchi et al., Loffer et al., Cooper et al., Gallinat et Campo et al. [2–8]. Récemment, la vaginoscopie a de nouveau été appliquée pour guider l'hystéroscope de diagnostic du vagin au col utérin sans aucune traction du ténaculum cervical. Avec une solution saline comme moyen de distension et sous un contrôle exact de la pression et du débit, la visualisation de la cavité utérine et de sa pathologie est visible, y compris les synéchies, le septum, l’endomètre, le canal cervical, la cavité utérine avec ostia utérine, polypes et fibroïdes. Le système le plus moderne offre une aspiration continue du matériau réséqué. La classification ESHRE de 1993 facilite la description de la localisation du fibrome [5, 9].

 

2.2. Enucléation du myome à un port

L'énucléation de Myoma peut facilement être réalisée via toutes sortes d'entrées à un seul port (SILS: chirurgie laparoscopique à incision unique, LESS: chirurgie laparo-endoscopique à site unique), de chirurgie à orifice naturel (NOS) et de chirurgie endoscopique transluminale à orifice naturel (NOTES). Le problème réside toutefois dans la morcellation du matériau et de l'extraction. La réponse pourrait être trouvée dans l'homogénéisation à la poudre.

 

2.3. Myomectomie robotique

Une fois la courbe d'apprentissage terminée, le robot da Vinci propose une technique plus précise pour chaque intervention chirurgicale, y compris les myomectomies. La suture robotique est plus facile et plus rapide. À mon avis, un jour toutes les interventions chirurgicales seront effectuées de manière robotique.

Après 30 ans d'expérience dans la réalisation et l'enseignement de myomectomies laparoscopiques, le professeur Mettler a eu l'occasion de réaliser un certain nombre de myomectomies assistées par robot avec le robot da Vinci. La procédure est facile, peut être réalisée avec moins de pertes de sang qu’à la laparoscopie et la suture peut être réalisée avec plus de précision. Cependant, la vision tridimensionnelle et les instruments articulés peuvent également servir le même objectif. La chirurgie robotique est fascinante, mais il faudrait une révolution financière pour qu'elle soit acceptée dans le monde entier, non seulement pour la chirurgie du cancer, mais également pour les procédures telles que la myomectomie.

 

2.4. Myomectomie laparotomique

Une myomectomie laparotomique peut être pratiquée si le myome mesure plus de 20 cm de diamètre, s'il est situé à un point très critique ou s'il est suspecté d'être un sarcome. Plus de 10 fibromes peuvent nécessiter une laparotomie. La décision est prise par le chirurgien.

 

2.5. Hystérectomie

(1) Hystérectomie supracervicale intrafasciale classique (CISH)

En cas d'adénomyose ou de myomatose diffuse de l'utérus sans pathologie cervicale, CISH ou LASH doit être la méthode de choix pour l'hystérectomie [10]. Au CISH, la zone de transformation du col de l’utérus est évidée en plus de la résection utérine subtotale.

(2) Hystérectomie sous-totale laparoscopique (LASH)

LASH s’est révélé être une technique d’hystérectomie sûre, rapide et très atraumatique. L’avantage de la procédure LASH est qu’elle peut être réalisée chez des patientes nullipares, des patientes qui n’ont pas encore accouché par voie vaginale et des patientes qui ont déjà subi une chirurgie abdominale. Dans ces cas, l'utérus est morcelé, mais aucune colpotomie n'est pratiquée.

 

(3) Hystérectomie totale par laparoscopie (TLH)

Les indications de TLH incluent des altérations gynécologiques bénignes telles que des fibromes, l'endométriose et des saignements utérins anormaux chez les patientes pour qui une intervention chirurgicale par voie vaginale est contre-indiquée ou ne peut être pratiquée. La TLH peut être réalisée pour des indications malignes possibles, telles que cancer précoce de l'endomètre, petits cancers précoces localisés précocement (trachelectomie), ainsi que dans les stades précoces du cancer de l'ovaire avec lymphadénectomie. La partie laparoscopique comprend la préparation de l'utérus, du col de l'utérus et la dissection complète du moignon vaginal.

(4) l'hystérectomie vaginale

Lorsque Langenbeck a pratiqué une hystérectomie vaginale pour la première fois en 1813, la discipline de la gynécologie a été fondée. Depuis lors, l'accès vaginal est le privilège du chirurgien gynécologique. Selon l'expert chirurgical français Doyen, en 1939, personne ne pourrait s'appeler gynécologue s'il n'avait pas pratiqué d'hystérectomie vaginale [11].

L'hystérectomie vaginale reste un élément central de la discussion gynécologique. Le gynécologue n'envisage d'autres voies d'accès pour l'exploration du petit bassin que si l'accès vaginal ne permet pas d'établir un diagnostic clair et la possibilité d'un traitement. Aujourd'hui, cependant, il apparaît que seuls les chirurgiens vaginaux très qualifiés opèrent encore sur les fibromes par voie vaginale en utilisant la morcellation vaginale au couteau.

 

(5) Hystérectomie abdominale

L'hystérectomie abdominale est aujourd'hui une technique sûre. Il n'y a plus aucune peur de l'infection, de la thrombose ou d'autres morbidités. Au cours des 40 dernières années du 20ème siècle, le nombre d'hystérectomies a explosé. Même en Allemagne, la laparotomie et l'hystérectomie constituaient toujours la méthode de choix pour les saignements, les myomes et autres pathologies. Les gros fibromes diffus et les multiples fibromes nécessitent parfois une hystérectomie abdominale.

https://www.hindawi.com/journals/ogi/2012/791248/

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire