Problemes gynecologiques wd

Anovulation - L'infertilité due aux problèmes d'ovulation :traitement naturel

 

 DEFINITION

L'anovulation est l'incapacité temporaire ou définitive de l'ovaire à émettre un ovocyte fécondable.

Elle se manifeste par:

 - une irrégularité des règles,

 - des difficultés pour avoir un enfant. L'absence d'ovulation définit une des formes de stérilité.

Cependant ,les experts de Dawabio sont parvenus à mettre au point un traitement naturel à base de plantes  entrainant la production d'ovules chez les femmes infertiles. Plusieurs de nos patientes atteintes d'insuffisance ovarienne précoce ont déjà donné naissance à un enfant   . Cliquez sur l’image ci –dessous pour découvrir ce traitement naturel :

remede naturel anovulation

 

 Tel /whatsapp : 0033644661758 ou 0022990312738

 

Parmi les facteurs susceptibles de contribuer à l'infertilité chez la femme, on retrouve :

  • des problèmes associés à l'ovulation (libération de l'ovule par les ovaires);
  • des lésions ou un blocage des trompes de Fallope;
  • des problèmes du mucus cervical (par ex, du mucus trop épais ou contenant des anticorps qui tuent les spermatozoïdes);
  • l'endométriose (une affection caractérisée par la présence de tissu semblable à la muqueuse utérine à l'extérieur de l'utérus);
  • le syndrome des ovaires polykystiques (un déséquilibre hormonal qui nuit à l'ovulation);
  • des fibromes utérins (tumeurs bénignes (non cancéreuses) de la paroi utérine);
  • la présence de tissu cicatriciel près des organes reproducteurs ou à l'intérieur de ceux-ci (cette affection peut être causée par des infections transmises sexuellement, l'appendicite ou par une intervention chirurgicale à la région abdominale ou pelvienne);
  • des malformations congénitales provoquant une déformation de l'utérus;
  • une ménopause précoce.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 Citons toutefois les plantes phares de la fertilité :

1. Le gattilier :

 

gattilier quels bienfaits pour la sante

Est souvent prescrit pour régulariser les cycles. Grâce à son action semblable à celle de la progestérone, il permet d'améliorer la seconde phase du cycle, la phase lutéale. Cette plante est également proposée aux femmes dont la qualité de la réserve ovarienne est prématurément mauvaise. Elle est cependant à éviter en cas de traitement PMA ou d'antécédent de cancer du sein hormono-dépendant. Cette plante joue un rôle dans le cycle de la progestérone, qui entre en jeu dans la croissance de la muqueuse de l'utérus, qui accueille l'embryon, mais aussi l'ovulation.

Le gattilier est utilisé, comme la maca et le ginseng, en tant que traitement alternatif à base de plantes pour les maladies et les troubles de reproduction, il est utilisé pour réguler les fonctions hormonales, promouvoir l'allaitement et soulager les spasmes utérins, il aide à améliorer l'ovulation parce que ses composants tels que les flavonoïdes, les glycosides iridoïdes et les terpénoïdes normalisent progressivement les taux de l'hormone folliculo-stimulante (FSH) et l'hormone lutéinisante (LH).

Posologie

Il existe plusieurs types d’extraits de gattilier et la posologie dépend de sa concentration en principes actifs.
La posologie usuelle en baies séchées se situe entre 28 et 52 mg par jour.
Les extraits standardisés liquides peuvent être concentrés en casticine ou en agnuside.
On recommande de 2,5 mg à 4,5 mg par jour d’extraits standardisés en casticine (0,6% à 1%) et 1 à 4 mg par jour d’extraits standardisés en agnuside (de 0,5 à 6%).
Le gattilier est souvent commercialisé en gélules, la quantité recommandée est alors d’une à deux gélules par jour.
Il est important de noter que les effets bénéfiques du gattilier ne s’observent qu’au bout de 3 mois de prise régulière, d’où la nécessité de ne pas interrompre sa cure précocement.

                        

 2. Le trèfle violet :

 

Trefle violet diploide 338916

C'est la plante préférée des Américaines pour préparer une grossesse. Le trèfle  modifie le pH de l'utérus, en le rendant plus alcalin, ce qui favoriserait la conception. En outre, c'est un cocktail de chlorophylle et de protéines, ce qui permet de rééquilibrer l'organisme.

Faites macérer 30 g de fleurs de trèfle des prés dans 1 litre d'eau pendant 4 heures. Buvez-en plusieurs tasses. A faire pendant plusieurs mois.

Enfin, faites en parallèle une cure de pollen. Cela permet de rééquilibrer le système hormonal et apportera à votre organisme quantité de nutriments indispensables à son bon fonctionnement... et au futur développement du bébé.

Vous pouvez y ajouter les feuilles de framboisier car elles sont riches en calcium et sont un tonique de la muqueuse utérine. C'est donc une plante intéressante lorsqu'on veut préparer une grossesse. Attention: toutefois car il ne faut plus en boire lorsque la grossesse a commencé.

 

 

3. L'huile d'onagre :

 

Arkogelules huile onagre arkopharma 180

prise sous forme de capsule, améliorerait la qualité des cycles en augmentant la progestérone naturelle. Son utilisation première est d’abord de te donner une belle peau, de beaux cheveux et de beaux ongles, mais pas seulement !! L’onagre va te permettre d’améliorer ta glaire cervicale au moment de l’ovulation, elle sera de bien meilleure qualité pour accueillir les petits zozos de chéri ! C’est aussi un très bon régulateur hormonal naturel, si tu as des long cycles, il peut t’aider à les raccourcir. Elle est aussi utilisé pour atténuer le syndrome pré-menstruel.

Il y a donc DEUX manières de la prendre:

  • Du premier jour du cycle, jusqu’à l’ovulation si tu veux juste améliorer ta glaire cervicale.
  • Sur toute la durée du cycle si tu as de longs cycles ou des cycles irréguliers.

Vous pouvez aller jusqu’à 3000 mg d’onagre par jour.

Cependant , Les causes les plus fréquentes  de l'anovulation sont:

La prise de certains médicaments (Neuroleptiques) utilisés dans les maladies psychiatriques bloque l'ovulation.

Certaines maladies génétiques·        

o    l'anorexie mentale, 

o    les variations importantes de poids, 

o    les difficultés psychologiques, 

o    certaines tumeurs dont la plus fréquente est l'adénome de l'hypophyse qui secrète l'hormone prolactine en quantité excessive. 

o    L'absence de réponse de l'ovaire à une stimulation normale peut être due à un kyste ovarien endométriosique ou non (le traitement du kyste permet le rétablissement de l'ovulation), à des ovaires polykystiques, d'origine souvent congénitale ou héréditaire, ou bien liés à un excès d'insuline (dans l'obésité avec hyperglycémie)).

o    La préménopause est la cause la plus fréquente des anovulations. Elle précède la ménopause où l'anovulation est définitive.

 Une cause fréquente d'anovulation est le syndrome des ovaires polykystiques, SOPK.


Contexte sur l'ovulation normale.

L'œuf vit dans un follicule ovarien jusqu'à ce qu'il soit libéré au moment de l'ovulation
À mesure qu'un follicule grossisse au cours d'un cycle menstruel, une cavité fluide s'y développe.
L'œuf est attaché à la paroi folliculaire.
L'ovulation est le processus de rupture du follicule mature et de libération de l'ovule
La trompe de Fallope est alors censée ramasser l'ovule et, si tout va bien, le spermatozoïde et l'ovule ont une date productive dans la trompe de Fallope de la femme.

Dans un cycle menstruel moyen de 28 jours, l'ovulation se produit habituellement le jour 14, le jour 1 étant le premier jour des saignements menstruels. Si une femme a des durées de cycle qui sont plus courtes ou plus longues que 28 jours, alors le jour de l'ovulation sera habituellement de 14 jours avant la période suivante. Donc, si elle a une durée de cycle de 26 jours, alors son ovulation devrait être sur le jour 12 et si elle a un cycle de 32 jours, l'ovulation est au sujet du jour 18. 

La durée de maturation et d'ovulation d'un follicule varie quelque peu selon les femmes (et selon les différents cycles de la même femme), mais le nombre de jours entre l'ovulation et la période suivante est beaucoup moins variable et devrait être proche de 14 jours dans tout le monde.
Certaines femmes ne développent pas correctement et ne libèrent pas un ovule mature tous les mois - elles n'ovulent pas régulièrement. Nous appelons cette anovulation (absence d'ovulation) - ou oligoovulation (ovulation peu fréquente ou irrégulière).

Certaines femmes ne développent et ne libèrent jamais un ovule sans médicament - nous disons qu'elles sont anovulatoires. Ces femmes n'ont pas de règles pendant plusieurs mois ou années à la fois. Le terme médical pour cela est l'aménorrhée - l'absence de règles. Souvent, quand ils ont une période, c'est assez lourd. Dans certains cas, ils peuvent même nécessiter des soins médicaux en raison du degré de perte de sang.

Certaines femmes ovulent parfois (oligoovulation), par exemple, plusieurs fois par an. Elles auront souvent besoin de médicaments pour stimuler le développement plus régulier des ovules et l'ovulation pour augmenter les chances de grossesse.
 

 LES TROUBLES HORMONAUX PEUVENT ETRE A LA BASE DE L’INFERTILITE FEMININE

La prolactine est une hormone sécrétée par l'hypophyse (située à la base du cerveau) et qui est censée s'élever durant la grossesse pour participer au développement de la glande mammaire. Mais lorsqu'il y a excès de prolactine en dehors de la grossesse (on parle alors d'hyperprolactinémie), cela engendre une baisse de la fertilité par dysovulation. Les cycles s'espacent tous les deux mois ou s'arrêtent purement et simplement.

La prise de certains médicaments (neuroleptiques, morphine, oestrogènes) est souvent responsable de ce trouble hormonal. Mais il peut aussi être dû à certaines maladies comme l'insuffisance rénale chronique , l'hypothyroïdie ou un adénome hypophysaire (tumeur de l'hypophyse).

 

 

soigner naturellement anovulation infertilité féminine et remède naturel plantes écorces tisanes anovulation le gattilier régule les fonctions hormonales

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire