Créer un site internet

Onguent

HYDROCELE TESTICULAIRE ET L’ONGUENT AU CALENDULA ET TRAITEMENT NATUREL

 

Le Calendula Officinalis (de son nom botanique) ou Souci, est une plante appartenant à la famille des Astéracées qui produit des fleurs jaunes à orangées. Le Calendula fleurit au printemps et en général, jusqu'en décembre. Il se cultive assez facilement dans les régions Méditerranéennes, croissant même sans avoir été semé, grâce à l'action du vent. Cette plante est autant appréciée pour ses qualités ornementales que thérapeutiques.

L'hydrocèle est une collection de fluides dans le scrotum masculin - qui est essentiellement une réserve de fluide autour d'un ou des deux testicules. Il s'agit d'une affection assez courante qui touche environ 1 à 2% des garçons. Dans la plupart des cas, l'hydrocèle ne provoque pas de symptômes et a tendance à disparaître d'elle-même, sans traitement. L'hydrocèle tenace doit généralement être traitée par chirurgie, bien que vous puissiez également utiliser certains remèdes maison.

Traitement naturel à base de plante pour guérir de l’hydrocèle testiculaire

Le remède naturel pour guérir définitivement de l’hydrocèle testiculaire que nous vous proposons est composé de deux éléments : une tisane et une pommade. L’action combinée de la poudre et de la pommade est très efficace. Elle entraîne l’absorption efficace de tout le liquide contenu dans le scrotum. Ainsi, les premiers effets se feront ressentir très vite. Conséquemment vous remarquerez que progressivement vos testicules redeviendront normaux. Généralement, l’utilisation de plantes naturels donnent très souvent des résultats positifs et agissent significativement contre l’hydrocèle. Ainsi ce remède naturel est le secret pour guérir définitivement de l’hydrocèle testiculaire. Faites-nous confiance ! C’est la solution parfaite pour ceux qui veulent guérir naturellement de l’hydrocèle testiculaire. Mais aussi pour ceux qui veulent éviter l’opération. Cliquez sur l'image pour découvrir le produit

Tél/ Whatsapp +22997960537 ou +22990431726

 

On cultive la plante dans les jardins d'Europe depuis le XIIe siècle. Elle servait à déclencher les menstruations, à favoriser la sudation en cas de fièvre et à traiter la jaunisse. Au XIXe siècle, les Éclectiques, un groupe de médecins américains qui utilisaient les plantes en conjonction avec les médicaments officiels, employaient le souci pour traiter les ulcères de l’estomac et du duodénum, la jaunisse, la conjonctivite, les brûlures et les lésions superficielles de la peau.

Utilisation de cette plante pour l’hydrocèle

L’Onguent au calendula (souci) était déjà utilisé en cuisine, en médecine et en cosmétique par les civilisations indiennes, arabes et grecques de l’antiquité. On tirait des fleurs une teinture jaune pour les textiles. Elles étaient aussi employées en cuisine sous le nom de « safran des pauvres », pour ajouter de la couleur et du goût à certains plats.

Onguent au calendula avec l'ajout de crème pour bébé, facile à utiliser et efficace. Les composants sont utilisés à parts égales. Cette pommade cicatrisante est appliquée quotidiennement sur le testicule malade au coucher. Après application, le produit est recouvert d'un bandage et vous devez porter des sous-vêtements épais et chauds. Utilisez cette recette jusqu'à ce que l'hydropisie passe.

 Effet de cette plante sur l’organisme

Par voie interne

Troubles digestifs, hépatiques et menstruels

  • Fleurs séchées. Prendre de 1 g à 2 g de fleurs séchées par jour.
  • Infusion. Plonger de 1 g à 2 g de fleurs séchées dans 150 ml d'eau bouillante pendant 5 à 10 minutes. Prendre 1 tasse, 3 fois par jour, durant 2 semaines au maximum.
  • Extrait liquide (1 :1 dans de l’éthanol à 40 %). Prendre de 0,5 ml à 1 ml 3 fois par jour.
  • Teinture (1 :5 dans de l’éthanol à 90 %). Prendre de 0,5 ml à 1 ml, 3 fois par jour.

Par voie externe

Inflammation de la peau, blessure, brûlure, ulcère variqueux, abcès, eczéma

  • Appliquer localement la teinture ou l'infusion préalablement refroidie. On peut aussi faire une compresse avec l'infusion ou la teinture diluée à 1:3 dans de l'eau préalablement bouillie et refroidie. Répéter au besoin. On peut également utiliser une huile, une crème ou un onguent contenant de 2 % à 5 % de fleurs.

Inflammation des muqueuses de la bouche et de la gorge

  • Rince-bouche ou gargarisme avec l'infusion ou avec une dilution de 2 ml à 4 ml de teinture par 250 ml d'eau. Répéter au besoin.
  • Ne pas confondre le souci (Calendula officinalis) avec les plantes suivantes : le tagète (Tagetes) que les Anglais nomment également Marigold et le souci d'eau (Caltha palustris), une plante appartenant à une tout autre famille botanique (renonculacées).

Contre-indications

  • Aucune connue.

Effets indésirables

  • Au cours de certaines expériences, on a observé de légères réactions cutanées, mais aucun cas de dermatite de contact n'a été rapporté. Malgré un usage extrêmement répandu, un seul cas de réaction anaphylactique a été rapporté en Russie.
  • Il y a un risque plus grand d'allergie chez les personnes allergiques ou sensibles aux plantes de la famille des composées (astéracées), telles que la marguerite, le pissenlit, l’échinacée, etc.

Interactions

Avec des plantes ou des suppléments

  • Sur la base d’essais menés en 1964 sur des animaux, il se pourrait que de hautes doses de souci, prises par voie interne, augmentent l'effet de plantes sédatives ou calmantes (valériane, houblon, par exemple).

Avec des médicaments

  • Sur la base d’essais menés sur des animaux, il se pourrait que de hautes doses de souci, prises par voie interne, augmentent l'effet des médicaments prescrits pour combattre l'anxiété et l'insomnie.

 

 

L'onguent au calendula et l'hydrocèle testiculaire guérir de l'hydrocèle testiculaire avec les plantes

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire