Créer un site internet

Les polypes utérins (métropolypus) : Traitement naturel

  • Par
  • Le 26/04/2020
  • 0 commentaire

Polypes utérins

Les polypes utérins (métropolypus) sont une maladie gynécologique courante. Au sens large, ils font référence à tous les gonflements attachés à la paroi utérine par des pédicules élancés, y compris les polypes endométriaux, les polypes adénomateux endométriaux et les polypes malins. La plupart d'entre eux sont bénins, sans symptômes cliniques évidents, ou provoquent une augmentation des menstruations, des anomalies de leucorrhée, des saignements vaginaux, une hypertrophie utérine et des douleurs. L'hystéroscopie montre que la taille des polypes varie et la longueur du pédicule varie, c'est une lésion intra-utérine courante en gynécologie. Parmi eux, les polypes endométriaux sont les plus courants.

Nom anglais "uterinepolyp, metropolypus"

Comment faire disparaître les polypes utérins naturellement?
Voici le meilleure remède naturel au monde pour faire disparaître les polypes utérins. Ce traitement naturel est la solution miracle pour guérir définitivement des polypes utérins et éviter l’opération grâce aux plantes. Comment sa marche?
Le remède naturel est composé de plusieurs plantes qui empêchent l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et conservent les taux d’œstrogène dans les limites normales. Parce-qu’un grand taux d’œstrogènes favorise l’apparition et la formation de polypes, l’action de la tisane entraînera rapidement un rétrécissement des polypes et réduira vos douleurs. Ce remède naturel est le secret pour guérir naturellement des polypes utérins. Les saignements menstruels abondants cessent rapidement.
Pour découvrir notre remède naturel contre les polypes utérinscliquez ici,cliquez ici
Pour découvrir notre remède naturel pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici

 

Service de gynécologie

Les causes courantes sont liées aux troubles endocriniens, aux stimuli inflammatoires et à d'autres facteurs

Symptômes communs: Prolapsus de masse, pertes vaginales anormales, saignements vaginaux

Interprétation experte

Photos d'experts

Protégez l'utérus

La protection de l'utérus nécessite des soins et une prudence tout au long de la vie pour assurer la sécurité de l'utérus.

Troubles endocriniens

Étroitement lié aux niveaux élevés d'oestrogène. La stimulation à long terme des œstrogènes peut provoquer une croissance excessive de l'endomètre, formant des polypes, et peut favoriser une croissance supplémentaire des polypes utérins.

2. Stimulation inflammatoire

La cause principale est la stimulation à long terme de l'inflammation chronique, qui provoque une hyperplasie muqueuse locale et d'autres lésions dans le canal cervical. La muqueuse proliférée fait progressivement saillie de la base vers la bouche externe du col de l'utérus et forme des polypes, ce qui entraîne facilement des symptômes tels que des saignements et une rechute facile.

3. Autre

L'hypertension, le diabète, l'obésité, l'hyperplasie de l'endomètre et l'augmentation de l'âge sont tous liés à la survenue de polypes utérins.

Manifestation clinique

Les premiers symptômes sont les suivants:

1. Prolapsus de masse

Si des polypes surviennent chez des femmes jeunes non mariées, ces patientes peuvent présenter une masse sortant de l'ouverture vaginale.

2. La leucorrhée est anormale

Les patients peuvent avoir une leucorrhée et une injection de sang de leucorrhée. Quelques polypes avec des pédicules plus gros peuvent se prolonger du col de l'utérus, provoquer une petite quantité de saignement du vagin ou saigner après les rapports sexuels et en s'accroupissant avec des selles dures. Si les polypes ont des ulcères, des infections et une nécrose, une leucorrhée sanglante ou purulente peut survenir.

3. Saignement utérin anormal

Les patients peuvent avoir plus de menstruations ou des périodes plus courtes ou des périodes prolongées, avec des menstruations. Certains patients saignent également après leurs maris et femmes, et certains patients ont même des saignements similaires aux menstruations, et certains patients peuvent également présenter des saignements vaginaux après la ménopause.

4. Infertilité et avortement

Certains patients atteints de polypes utérins sont associés à l'infertilité ou à une fausse couche, qui est liée à l'emplacement, à la taille et au nombre de polypes. Si le polype se développe dans le canal cervical, il peut empêcher le sperme de pénétrer dans la cavité utérine; s'il se développe dans la cavité utérine, il empêchera l'implantation d'ovules fécondés ou affectera le développement de l'embryon, conduisant à l'infertilité et à l'avortement.

Vérifier

Examen échographique

En tant que méthode de diagnostic auxiliaire la plus couramment utilisée, l'échographie transvaginale peut déterminer la position, le nombre et la taille des polypes, tout en observant les changements morphologiques généraux de l'utérus.

2. Examen gynécologique

Une double consultation gynécologique et une triple consultation ont été utilisées. Lorsque l'inflammation aiguë survient avec des polypes utérins et une infection, une congestion cervicale, un œdème ou une érosion peuvent être observés. Des sécrétions purulentes sont évacuées du canal cervical et une douleur peut être ressentie lorsque le col est touché. Pour les personnes âgées atteintes de polypes utérins, une bosse peut être vue ou touchée au niveau du col de l'utérus. Les patients atteints de cervicite chronique peuvent voir une hypertrophie cervicale, des polypes, des kystes des glandes, une éversion, etc., ou voir des sécrétions purulentes à la bouche du col, ce qui est plus difficile à la palpation. S'il s'agit d'une maladie cervicale ou de polypes, il peut y avoir des saignements de contact.

3. Hystéroscopie

L'hystéroscopie permet d'observer directement la situation dans la cavité utérine et peut également biopsier des lésions suspectes en vision directe.

4. Examen pathologique

Les polypes de l'endomètre sont composés d'endomètre et la surface est recouverte d'une couche d'épithélium cubique ou d'épithélium cylindrique bas. La partie médiane du polype forme un axe longitudinal fibreux, qui contient des vaisseaux sanguins. Parce que le pédicule est étroit, l'apport sanguin est réduit et les polypes sont extrêmement sensibles à la dégénérescence. La plus sujette à la thrombose dans les vaisseaux sanguins des polypes, qui devient violet foncé en raison de la congestion, commence souvent à une nécrose au sommet et peut éventuellement tomber.

Diagnostic

Le diagnostic peut être confirmé sur la base des manifestations cliniques et des examens associés.

Le traitement

Principes de traitement: principalement résection chirurgicale. Le plan de traitement doit être envisagé de manière approfondie en fonction de l'âge du patient, s'il existe des symptômes, s'il existe des exigences de fertilité, la nature des polypes et le taux de croissance. La polypectomie hystéroscopique est la méthode de traitement la plus importante.Pour les petits polypes focaux ou diffus, un curetage doit être effectué, en particulier à la base et au coin du palais. Après une hystérectomie, un traitement anti-infectieux doit être effectué. Notez les points suivants:

1. Si elle s'accompagne d'une inflammation, contrôlez d'abord l'infection.

2. En cas de saignement, arrêtez principalement de saigner.

3. Opérez après le contrôle de l'inflammation.

4. Après la résection chirurgicale, les polypes doivent être envoyés pour un examen pathologique.S'il y a des signes de changements malins, des mesures de traitement doivent être prises dès que possible.

5. La maladie est sujette à récidive et doit être revue régulièrement après la chirurgie et tous les 3 mois.

Interpréter les connaissances derrière l'entrée

Encyclopedia of Medicine National Medical and Health Commission plateforme de réseau de projets de science médicale faisant autorité

Diagnostic et traitement des fausses couches récurrentes

 

L'embryon peut se développer sainement dans l'utérus, il a besoin de sa propre santé, d'une nutrition adéquate, de la coordination de diverses hormones et de la prévention de facteurs externes nocifs. À l'heure actuelle, la science ne peut pas atteindre un tel degré: comprendre tous les éléments de la croissance embryonnaire, imiter l'environnement de l'utérus in vitro, de sorte que l'embryon se développe complètement jusqu'à maturité in vitro. Par exemple, les gens ne peuvent cultiver des œufs fécondés in vitro que pendant 5-6 jours. Si vous continuez à cultiver, l'embryon va ...

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire